Le Premier ministre slovaque a-t-il contracté le coronavirus ?

Le Premier ministre slovaque n'est finalement pas le premier patient atteint du coronavirus dans son pays.

À LA LOUPE – Une rumeur s'est propagée à toute allure en ce début de semaine, laissant entendre que le Peter Pellegrini avait développé les symptômes du coronavirus. L'intéressé a démenti formellement et expliqué qu'il avait été touché par une pneumonie.

Hospitalisé le 22 février, le Premier ministre slovaque Peter Pellegrini a-t-il été touché par le coronavirus ? Cette rumeur, sur les réseaux sociaux, s'est en tout cas propagée à vive allure. L'intéressé, qui présenterait "des symptômes de la maladie", aurait d'ailleurs "annulé son agenda politique alors qu'il était à un sommet européen avec d'autres dirigeants de l'Union européenne" si l'on en croit le message suivant, largement relayé.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Une "simple" pneumonie

La rumeur, à mesure qu'elle enflait, est parvenue jusqu'aux oreilles de Peter Pellegrini. Pour faire taire les spéculations, le chef du gouvernement slovaque a réagi sur les réseaux sociaux, à l'endroit même où se propageaient ces fausses informations. Dans un bref tweet rédigé en anglais, il a ainsi formulé un démenti formel : 

Je déments totalement les tweets mensongers prétendant que j'ai développé le coronavirus. C'est un non-sens absolu.- Peter Pellegrini

La porte-parole du gouvernement slovaque a apporté des précisions sur l'état de santé de Peter Pellegrini : il "est épuisé et a une pneumonie, mais c'est tout", a-t-elle glissé. 

Une version des faits que le Premier ministre a étayé via sa page Facebook, dans un post rédigé en slovaque accompagné d'un cliché de lui allongé sur un lit d'hôpital. "Chers amis", débute-t-il, "comme vous pouvez le voir, au moment le plus inopportun, ma santé m'a trahi. Au cours des deux dernières semaines, j'ai lutté contre une infection généralisée, mais j'ai essayé de continuer à travailler pendant cette période mouvementée. […] Malheureusement, j'en subis les conséquences depuis hier soir puisque je suis hospitalisé à l'hôpital de Bratislava. Je remercie les médecins et les infirmières qui ont pris soin de moi et je pense que je pourrai reprendre mon travail pour la Slovaquie dès que possible."

Si les fortes températures et l'infection respiratoire aiguë ressenties par Peter Pellegrini pourraient laisser penser au premier regard aux symptômes du coronavirus, il n'en est rien. Il faut d'ailleurs signaler que jusqu'à présent, la Slovaquie fait partie des pays qui n'ont encore enregistré aucun cas sur leur sol. 

En vidéo

Coronavirus : pas de mesures particulières ni de contrôles sanitaires à la frontière franco-italienne

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

11% des Français déjà infectés par le Covid-19 : quelles sont les régions les plus touchées ?

EN DIRECT - Loi Sécurité globale : 52.350 manifestants en France dont 5.000 à Paris, selon l'Intérieur

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Le Portugal assouplira ses restrictions sanitaires pendant les fêtes de fin d'année

Lire et commenter