Le président Bouteflika (encore) hospitalisé en France

International

ALGÉRIE - Selon le quotidien El Watan, le président algérien séjourne depuis mardi à l'hôpital militaire. Un second séjour en France, quelques semaines après une hospitalisation à Grenoble.

Retour au Val-de-Grâce pour Abdelaziz Bouteflika. Selon le quotidien El Watan , le président algérien est arrivé mardi à l’aéroport du Bourget avant d’être transporté à l’hôpital militaire parisien. Un second séjour en France en un peu plus d’un mois, relançant les spéculations sur l’état de santé d’un homme désormais âgé de 77 ans.

Le 13 novembre dernier, il avait déjà subi une série d'examen médicaux dans une clinique à Grenoble . Un étage entier lui avait été réservé dans la clinique, et une unité des compagnies républicaines de sécurité était déployée autour du bâtiment et dans le quartier afin d'assurer la sécurité du chef de l'Etat.

"Très, très malade"

Ce n’est pas le premier séjour d’Abdelaziz Bouteflika au Val-de-Grâce : le président algérien y avait été soigné durant près de trois mois l’année dernière à la suite d’un AVC. En 2005, il avait également séjourné trois semaines dans cet hôpital, où il avait été opéré d’un "ulcère hémorragique", selon les autorités algériennes. Le président algérien annonçait un an plus tard "qu'il avait été très, très malade" mais qu'il s'en était "sorti de manière absolument fabuleuse".

Depuis cette hospitalisation, son état de santé fait régulièrement l'objet de spéculations dans les journaux algériens qui mettent en doute les versions officielles. A 77 ans, sa santé chancelante ne lui permet plus d’intervenir en direct à la télévision, ni de prendre la parole en public, ce qu’il n’a d'ailleurs pas fait depuis le mois d’avril 2013. L'une des dernières apparitions publiques du président algérien, rarissimes, date du samedi 1er novembre, pour la commémoration des 60 ans de la guerre d'indépendance.

LIRE AUSSI >> Notre dossier consacré à l'Algérie
 

Lire et commenter