Joe Biden candidat en 2024 ? "Oui, c'est bien son intention", selon sa porte-parole

Joe Biden candidat en 2024 ? "Oui, c'est bien son intention", selon sa porte-parole

BIS REPETITA- Alors que le président américain vient de fêter son 79ᵉ anniversaire, sa porte-parole a assuré qu'il comptait bien être candidat à sa réélection en 2024. Une perspective que son âge et sa faible popularité rendent bien lointaine.

Les questions autour de l'âge de Joe Biden se font pressantes. Le président américain a célébré samedi 20 novembre son 79ᵉ anniversaire, au lendemain d'examens médicaux comprenant une coloscopie, laquelle avait occasionné un transfert de pouvoir temporaire à Kamala Harris. 

Pressée de confirmer si le président américain envisageait un second mandat, et si c'est bien ce qu'il disait à son équipe, sa porte-parole Jen Psaki a assuré lundi que "oui, c'est bien son intention". Celui qui est déjà le président le plus vieux de l'histoire américaine - il est entré à la Maison Blanche plus âgé que Ronald Reagan ne l'était quand il en est sorti - aurait 82 ans au début d'un hypothétique second mandat.

Toute l'info sur

Biden et Harris à la Maison Blanche

Évasif pendant sa campagne quant à ses intentions de briguer éventuellement un deuxième mandat, Joe Biden s'était toutefois présenté comme un "candidat de transition". Une formule qu'on a souvent interprété comme signifiant qu'il passerait la main dès l'issue du premier mandat, et pourquoi pas à sa vice-présidente, Kamala Harris. En l'état actuel de l'opinion, celle-ci ne partirait d'ailleurs pas gagnante, avec des sondages ne lui accordant que 28% d'électeurs satisfaits de son action. 

En mars dernier, Joe Biden avait pour la première fois répondu directement à la question d'un second mandat : "La réponse est oui", avait-il dit, "je prévois de me présenter à ma réélection". À ce stade, il promettait même que Kamala Harris serait à nouveau sa colistière.

Lire aussi

Depuis, l'état de grâce a fait long feu. Les enquêtes d'opinion ne lui accordent qu'un taux de satisfaction de 36%, un nouveau plancher pour sa présidence après plusieurs mois de chute continue. Un prochain mandat paraît encore bien loin pour ce président qui peine à imposer au Congrès les réformes promises, et qui avaient porté sa candidature. 

Plusieurs scrutins locaux se sont montrés défavorables aux Démocrates, à un an des cruciales élections de mi-mandat, qui pourraient encore l'affaiblir. Le scénario projeté actuellement pour 2024 le mettrait aux prises avec une vieille connaissance : Donald Trump, qui serait lui candidat à un retour à la Maison Blanche, à l'âge de 78 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Le plan blanc sera probablement national dans quelques jours", affirme Véran

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.