Le prix Nobel de la paix 2019 décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed

International

AURÉOLÉ - Le prix Nobel de la paix 2019 a été remis ce vendredi à Abiy Ahmed, le Premier ministre de l'Ethiopie, pour son rôle dans la réconciliation de son pays avec l'Erythrée.

Il faisait partie des favoris. Le prix Nobel de la paix 2019 a été attribué ce vendredi au Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, par le comité Nobel norvégien, réuni à Oslo. Une récompense qui, selon les mots de la présidente du comité, Berit Reiss-Andersen, vient couronner "l'initiative déterminante" du dirigeant de 43 ans arrivé au pouvoir en avril 2018 pour la réconciliation spectaculaire opérée avec l’Érythrée.

Lire aussi

Six mois à peine après son investiture, le chef du gouvernement d'Addis-Abeba avait conclu la paix avec son voisin érythréen, fait relâcher des milliers de dissidents, s'était publiquement excusé des violences des forces de sécurité et avait accueilli à bras ouverts les membres de groupes exilés qualifiés de "terroristes" par ses prédécesseurs.

L'Ethiopie "fière en tant que pays"

"Nous sommes fiers en tant que nation", s'est réjoui le bureau du chef du gouvernement dans un communiqué, estimant que ce prix est la "reconnaissance" du travail d'Abiy Abiy pour "l'unité, la coopération et la co-existence". À noter qu'il s'agit du premier prix Nobel de l'histoire de l'Ethiopie.

Soulignant le rôle du président érythréen, Issaias Afeworki, le comité Nobel norvégien précise que ce prix vise également à "reconnaître tous les acteurs œuvrant à la paix et la réconciliation en Éthiopie et dans les régions d'Afrique de l'Est et du Nord-Est".

Lire et commenter