Le réchauffement climatique pourrait rendre le Soudan "inhabitable"

Le réchauffement climatique pourrait rendre le Soudan "inhabitable"

ALERTE - Les effets du réchauffement climatique pourraient bientôt devenir terribles pour une partie de l’Afrique. Selon une enquête diffusée par CNN, le Soudan risquerait de devenir une zone inhabitable, les ressources vitales devenant trop faibles.

Hausse des températures, équipements hydrauliques insuffisants, fertilité des sols qui s’effondre et période de sécheresse de plus en plus fréquente : le Soudan est en train de s’éteindre à petit feu. A ces craintes de famines, le risque de voir les villages des communautés détruits par les catastrophes naturelles ne fait que s'amplifier, alertent les experts. Celles-ci sont symbolisées par un phénomène inquiétant, nommé "Haboob".

Tempête de poussière et de sable se déplaçant comme un gigantesque mur, le "Haboob" enfouit les maisons sous son manteau et recouvre la totalité du paysage soudanais. Les réserves d’eau, déjà largement insuffisantes, s’érodent sur son passage en même temps que les sols perdent le peu de fertilité qu’ils possèdent.

Arrivé un moment dans ce siècle, cette partie du continent deviendra inhabitable- Jos Lelieveld, climatologue

 L’état critique dans lequel se trouve le Soudan vient d'être mis en lumière par une enquête publiée sur le site internet de la chaîne américaine CNN. Le Soudan, mais aussi d’une large partie de l’Afrique subsaharienne formant un croissant allant du Sénégal au sud de l’Angola, en passant par le Kénya et le Mozambique. Souffrant déjà de conditions climatiques arides ou semi-arides, cette longue bande de territoire est la plus exposée à un réchauffement des températures, rappelle la chaîne. "Il arrivera un moment dans ce siècle où cette partie du continent deviendra inhabitable", assure Jos Lelieveld, climatologue au Max Planck Institue of Chemistry.

D’ici à 2060, les projections évaluent une augmentation de la température au Soudan de 1,1°C à 3,1°C. Un processus qui a déjà débuté, rendant le territoire inadapté à l’agriculture ainsi qu’à l’installation de villages.

En vidéo

Réchauffement climatique : à quoi ressemblera la Terre en 2050 ?

Près de deux millions de personnes affectées

Face aux épisodes de sécheresses qui ont ruiné les cultures, les Soudanais doivent aussi faire face aux graves inondations qui surviennent quand la pluie arrive enfin. Beaucoup trop sec, le sol ne peut pas absorber l’eau, qui s’écoule et dévaste les dernières plantations. 

Depuis 2013, plus de 600.000 personnes ont dû être déplacées, selon le Centre de surveillance des déplacements internes (IDMC). On estime à près de deux millions le nombre de personnes qui seront affectées par la réduction de la production agricole et du bétail. Le Soudan s’inscrit dans le top 15 des pays en insécurité alimentaire, selon l’index Global Hunger.

Un "mur vert" pour stopper l'avancée du Sahara

"Les communautés, qui sont déjà très vulnérables, qui souffrent d’appauvrissement, qui sont dans des zones qui peuvent être affectées par le changement climatique, sont poussées aux limites des mécanismes d’adaptation", prévient Michelle Yonetani, de l’IDMC. Selon elle, il ne s’agit plus d’une crise humanitaire, mais d’une "crise de développement".

 Pour y faire, face, le gouvernement soudanais met en place des stratégies en distribuant des variétés de céréales plus résistantes, des techniques d’irrigation plus efficaces et un meilleur stockage des récoltes. Des digues sont creusées afin d’éviter les inondations et un mur vert a été érigé sur tout la bordure sud du Sahara, à travers 11 pays dont le Soudan. Ce mur d’arbres qui s’étend sur 7700 kilomètres doit empêcher le désert de gagner du terrain sur les zones de vie des populations.

Malgré ces initiatives, le Soudan reste à la merci du réchauffement climatique. Les épidémies de malaria, choléra ou fièvre jaune pourraient s’accélérer. Une crainte supplémentaire pour les scientifiques, qui dénoncent le fait que le Soudan soit laissé à l’abandon au niveau des fonds mondiaux reçus pour le climat. Selon CNN, quand l’Inde a touché plus d’un milliard de dollars d'aide, le Soudan dépasse à peine les 50 millions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.