Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, au cœur d'une polémique au sujet de "Lego Batman, le film"

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, au cœur d'une polémique au sujet de "Lego Batman, le film"
International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

CONFLIT D'INTÉRÊTS - Steven Mnuchin, le secrétaire d'état américain au trésor a dû présenter ses excuses, ce vendredi 31 mars. Sa faute :avoir promu auprès de journalistes un dessin animé dont il est l'un des producteurs...

Décidemment, les lignes se brouillent du côté de l'administration Trump. On se souvient qu'en février dernier, Kellyanne Conway avait fait la promotion de la marque de vêtements d'Ivanka Trump, la fille de Donald Trump, en direct sur Fox News, allant même jusqu'à inciter les téléspectateurs à acquérir des produits de cette ligne de vêtements visée par un boycott. La Maison-Blanche avait renoncé à la sanctionner, mais échaudée par le scandale en sera-t-il de même pour Steven Mnuchin, le secrétaire d'état au Trésor (l'équivalent du ministre des Finances, chez nous) ? 

En vidéo

Une enseigne refuse de vendre la marque d’Ivanka Trump, son père s’insurge

Car la semaine dernière, Steven Mnuchin a invité des journalistes à "envoyer tous leurs enfants" voir "Lego Batman, le film", qu'il a produit par l'intermédiaire d'une de ses sociétés. Il s'était ensuite défendu de "promouvoir un produit", mais le sénateur démocrate Ron Wyden, qui siège à la commission des Finances du Sénat, a demandé au Bureau d'éthique du gouvernement américain d'examiner la question. 

Il s'est engagé à suivre une formation sur les questions éthiques

Dans une lettre adressée à cet organisme ce vendredi 31 mars, le secrétaire d'Etat Mnuchin a reconnu avoir utilisé "des mots qui auraient raisonnablement pu être interprétés pour inciter à voir un film avec lequel (il) était associé". "Je n'aurais pas dû faire cette déclaration", a-t-il ajouté. En conclusion de cette missive, il indique apprécier "pleinement le principe fondamental de l'éthique selon lequel le service public implique la confiance de l'opinion et qu'aucun employé ne peut utiliser sa fonction pour des gains privés". L'homme s'est ensuite engagé à se départir de ses participations dans les quatre mois suivant son entrée en fonction, le 13 février et a promis qu'il allait suivre une formation sur les questions éthiques.

Lire aussi

Les règles éthiques relativement strictes sont d'ailleurs en vigueur aux Etats-Unis. Elles ont notamment empêché Michael Punke, ambassadeur des Etats-Unis à l'Organisation mondiale du commerce, de faire la promotion du thriller "The Revenant" sorti en 2015 et pour lequel Leonardo diCaprio avait reçu un Oscar.  Cette histoire étant basée sur un roman qu'il a écrit. "Lego Batman, le film", notamment produit par RatPac-Dune Entertainment, propriété de Steven Mnuchin, a déjà rapporté 171,7 millions de dollars depuis sa sortie le mois dernier, selon le box office américain. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent