Le sénateur John McCain, atteint d'une tumeur au cerveau, ira voter la réforme de santé

Le sénateur John McCain, atteint d'une tumeur au cerveau, ira voter la réforme de santé
International
DirectLCI
OBAMACARE - La majorité étroite des républicains au Sénat américain pousse le sénateur de l'Arizone John McCain, pourtant atteint d'une tumeur au cerveau, à venir participer au vote crucial sur le système de santé.

Au Sénat américain, chaque voix compte. Les républicains, camp du président Trump, ne disposent que d'une très courte majorité (52 sièges sur 100) au sein de la chambre haute du Congrès des Etats-Unis et ont donc besoin de chacun de ses élus pour voter la nouvelle réforme du système de santé. D'autant que, sur ces 52 membres, trois ont déjà annoncé qu'ils renonceraient à voter cette réforme. La présence de John McCain en devient donc primordiale, et sa venue une bonne nouvelle pour la majorité. 

Atteint d'une tumeur au cerveau

Dans un communiqué publié par ses services, le sénateur de l'Arizona a donc annoncé qu'il se rendrait au Capitole, le vote par procuration étant interdit : "Le sénateur est impatient de revenir demain au Sénat des Etats-Unis pour continuer à travailler sur des lois importantes, y compris la réforme du système de santé, celle sur l'Autorisation nationale de Défense et les nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du nord".  Ce dernier, 80 ans et ancien candidat à l'élection présidentielle américaine en 2008, a pourtant été diagnotisqué d'une tumeur au cerveau  à la suite d'une intervention, vendredi 21 juillet, pour retirer un caillot de sang. Ce type de cancer, un glioblastome, possède l'un des taux de survie les plus faibles. 

Loi de procédure

Si cette loi est essentielle pour Donald Trump, qui avait fait de l'abrogation de l'Obamacare l'une de ses premières promesses de campagne, les enjeux d'un tel vote sont toutefois limités : il s'agit uniquement d'ouvrir formellement les débats sur l'abrogation de la loi démocrate de 2010, portée par le Président Obama. Selon la loi américaine, aucun sujet ne peut être débattu au Sénat sans un tel vote de procédure. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter