Le shutdown oblige Trump à commander 300 burgers pour la réception d'une équipe de football US

International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

FAST FOOD - Le président américain a commandé plus de 300 burgers ainsi que des pizzas à plusieurs marques de fast food lors de la venue des champions nationaux universitaires de football américain, les Clemson University Tigers.

Le shutdown aux Etats-Unis a des conséquences tant inattendues que rocambolesques. Donald Trump recevait à la Maison Blanche ce lundi soir les Clemson Tigers, l’équipe de football américain championne nationale universitaire. Mais en pleine crise politique et avec des cuisiniers aux abonnés absents, il n’y avait plus rien pour rassasier les champions. Alors, le président américain a commandé à manger pour tous ses convives, explique The Hill. Et rien de tel que des bons burgers ou des pizzas, a-t-il pensé, fidèle à son régime alimentaire. Ainsi Donald Trump s’est-il approvisionné chez les plus grandes chaines du pays : McDonald’s, Wendy’s, Burger King ou encore Domino’s pizza. Et en prime, c’est lui, en personne, qui a tenu à payer ce repas, tient à préciser un communiqué de la Maison Blanche.

"Le président voulait faire un événement sympa pour accueillir les champions nationaux, les Clemson Tigers. Comme les Démocrates refusent de négocier sur la frontière de sécurité (avec le Mexique ndlr), une bonne partie des résidents de la Maison Blanche sont en congés. Donc le président a pris en charge personnellement les frais en s’approvisionnant dans ses fast food préférés", peut-on lire sur le texte officiel, qui en profite donc pour glisser un tacle à l'opposition, majoritaire à la Chambre des représentants, qu'il rend responsable du blocage budgétaire.

Lire aussi

Symbole national

En voyant le repas, plusieurs joueurs ont semble-t-il fortement apprécié, révèle The Hill. Des journalistes sur place rapportent que plus de 300 burgers avaient été commandés pour le buffet. Un style de nourriture qui représente les Etats-Unis, a déclaré le président américain, peu regardant sur la diététique. "Si c’est américain, alors j’aime ça. C’est de la très bonne nourriture américaine". 

Des tables remplies de burgers donc, mais aussi de pizzas et de frites. Plus tôt dans la journée, Trump avait expliqué devant la presse son geste, pensant que ce type de nourriture était la préférée de sportifs. En 2017, les Clemson Tigers étaient déjà venus à la Maison Blanche après leur premier titre. Depuis quelques temps, plusieurs équipes sportives ont renoncé à leur visite ou invitation, et Donald Trump a lui aussi refuser d’en inviter certains à la suite de critiques émises à son encontre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter