Corée du Nord : le soldat blessé par balles et infecté de parasites intestinaux a repris conscience

Corée du Nord : le soldat blessé par balles et infecté de parasites intestinaux a repris conscience

DirectLCI
ASIE - Le soldat nord-coréen grièvement blessé par balles par les siens à la frontière lors de sa fuite vers la Corée du Sud a repris conscience. Il devrait être interrogé ces prochains jours.

"Il a repris conscience". Plus d'une semaine après avoir déserté son pays, le soldat nord-coréen grièvement blessé par balles par les siens à la frontière est tiré d'affaire. Il devrait pouvoir être interrogé dans quatre ou cinq jours, selon les autorités sud-coréennes.


Le militaire a subi deux importantes opérations à l'hôpital de Suwon, au sud de Seoul. "Il a demandé à regarder la télévision", a précisé cette source, en indiquant que des films sud-coréens étaient diffusés dans sa chambre pour son "confort psychologique". Il a pu communiquer avec le corps médical. Pour le rassurer sur le fait qu'il était bel et bien au sud, les médecins lui auraient accroché un drapeau sud-coréen dans sa chambre et ont recours à la psychothérapie. 

En vidéo

Corée du Nord : la vie en autarcie

"Je n'ai jamais rien vu de tel en 20 ans de carrière"

Le soldat souffre également de parasites intestinaux, résultant apparemment d'une hygiène alimentaire déplorable. "Je n'ai jamais rien vu de tel en 20 ans de carrière", a expliqué son médecin, expliquant que  le plus long vers présent dans son intestin grêle mesurait 27 centimètres. 


Le soldat avait fait défection le 13 novembre dans le village frontalier de Panmunjom, s'enfuyant vers le sud sous les tirs des militaires nord-coréens, qui l'on ateint à quatre reprises au moins. Il avait été mis à l'abri par trois soldats sud-coréens qui avaient rampé pour le rejoindre, juste au sud de la ligne de démarcation entre les deux Corée. Un tel incident est très rare à Panmunjom, un lieu d'attraction touristique où les militaires du Nord et du Sud peuvent s'observer de près.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter