VIDÉO - Le typhon Haima et ses rafales à 315 km/h s'abattent sur les Philippines

DirectLCI
RAVAGE - Le typhon Haima a touché les Philippines dans la nuit de mercredi à jeudi. Des rafales atteignant les 315 km/h, de nombreux dégâts matériels, mais n'a pas fait de victime. La population s'était préparée.

Les Philippines l'attendaient. Haima, un typhon surpuissant, a frappé le pays mercredi soir, et continue sa course ce jeudi 20 octobre. Et le bilan matériel est déjà lourd : des maisons rasées, des toits arrachés et des arbres géants déracinés. Les autorités n'ont pas, dans l'immédiat, fait état d'éventuels décès.


Haima a touché terre mercredi soir dans la province septentrionale de Cagayan, accompagné de vents quasiment aussi puissants que ceux d'Haiyan. Ce dernier typhon avait fait plus de 7.350 morts et disparus en novembre 2013, rasant des localités entières du centre de l'archipel. Pour le passage d'Haima, les Philippines étaient bien mieux préparées.

Haima a déferlé pendant la nuit sur des localités agricoles et montagneuses des régions du nord de l'île principale de Luçon et le jour s'est levé sur des scènes de désolation et de destructions à grande échelle. "Les plants de riz et de maïs sont à terre, où que l'on regarde", a raconté par téléphone à l'AFP Villamor Visaya, universitaire à Ilagan, une des principales villes de la région où résident 130.000 personnes. "De nombreuses maisons ont été détruites. J'ai vu une école effondrée sous un grand arbre", a-t-il expliqué.


Haima, accompagné de vents de 225 kilomètres par heure, soufflant en rafales de 315 km/h, a frappé les localités riveraines du Pacifique. En passant sur les chaînes de montagnes, il a perdu un peu de sa force et jeudi matin, il s'était évacué en mer de Chine méridionale et se dirigeait vers le sud de la Chine.


L'archipel aux 7.100 îles subit régulièrement des tempêtes meurtrières, à raison d'une vingtaine de typhons par an en moyenne.  Haima est le deuxième typhon à déferler sur le nord des Philippines en quelques jours. Sarika avait fait au moins un mort et trois disparus ce week-end.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter