VIDÉO - Le typhon Megi déferle sur Taïwan : au moins quatre morts

DirectLCI
ET DE TROIS - Le typhon Megi, le troisième à toucher Taïwan depuis le début du mois, a fait au moins quatre morts et plus de 150 blessés, mardi, abattant des arbres et privant d'électricité des millions de personnes.

Plus de 11.000 personnes ont été évacuées et environ 3.000 ont trouvé refuge dans des centres d'accueil. Le typhon Megi, le troisième à déferler sur Taïwan en deux semaines, accompagné de vents violents et de pluies torrentielles, a fait mardi quatre morts et des dizaines de blessés, selon les autorités.


Selon un premier bilan, plus de 160 personnes ont été blessées, dont sept Japonais dans un bus renversé par une rafale de vent dans le centre de Taïwan. Parmi les victimes décédées figurent un homme de 40 ans mort dans un accident de voiture provoqué par des vents violents, un autre de 65 ans tué lors de l'effondrement d'un échafaudage, un garçon de 17 ans noyé lorsque son bateau s'est retourné et un homme de 48 ans tombé du toit qu'il réparait. 

2 millions de foyers privés d'électricité

Plus de deux millions de foyers sont privés d'électricité et plus de 35.000 maisons sont sans eau.


Quatre-cents vols intérieurs et internationaux avaient été annulés mardi après-midi et plus de 400 autres ont été retardés. La plupart des trains et des ferries étaient à l'arrêt. Ceux reliant l'île principale à Orchid Island à Green Island avaient été suspendus dès lundi. Plus de 3.700 visiteurs avaient été évacués au cours du week-end de ces îles faiblement peuplées.


Dans la capitale Taipei, les services d'autobus et de métro étaient également suspendus et des routes inondées.

1,3 mètre d'eau attendu

Les services météorologiques ont estimé que les précipitations pourraient atteindre 1,3 mètre avant que le typhon ne s'évacue, mettant en garde contre les risques de glissements de terrain.


Plus de 35.000 soldats ont été mobilisés pour intervenir en cas de besoin. Avant l'arrivée de ce nouveau typhon, la côte est se remettait à peine des dégâts provoqués mi-septembre par le super typhon Meranti, le plus puissant depuis vingt-et-un ans.


Meranti, qui avait fait un mort à Taïwan puis tué 28 personnes en Chine, avait été suivi quelques jours plus tard par le typhon Malakas, toutefois moins puissant.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter