Législatives en Grèce : la droite de Mitsotakis largement en tête, Alexis Tsipras reconnait sa défaite

International

LÉGISLATIVE - Les Grecs se sont rendus aux urnes ce dimanche 7 juillet, pour des élections législatives anticipées convoquées par le premier ministre Alexis Tsipras. La droite de Kyriakos Mitsotakis arrive largement en tête, selon les premiers sondages sortis des urnes. Alexis Tsipras a reconnu sa défaite et appelé son successeur au téléphone pour le féliciter.

Les Grecs se sont rendus aux urnes ce dimanche 7 juillet, afin de décider qui prendra la tête de leur gouvernement. Selon les premiers résultats officiels portant sur 40 % des bureaux de vote, le parti conservateur Nouvelle Démocratie de Kyriakos Mitsotakis arrive en tête, avec 39,7 % des suffrages. Le parti Syriza d'Alexis Tsipras, actuel premier ministre, obtient seulement 31,4 % des suffrages, soit presque dix point d'écart avec la droite. Syriza perd entre 6 et 8 points, par rapport aux dernières élections législatives de 2015. 

Les conservateurs obtiendraient 167 des 300 sièges du parlement grec, la Vouli, alors que Syriza n'en conserverait que 82 sur les 144 sièges que le parti a actuellement. Le premier ministre sortant Alexis Tsipras a reconnu sa défaite et appelé son successeur au téléphone pour le féliciter de sa victoire. 

Lire aussi

Le futur Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a promis après sa victoire de "relever" la Grèce après une période "douloureuse" de crise et de gouvernement Tsipras. "Un cercle douloureux se referme aujourd'hui", a déclaré le conservateur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter