Elections législatives en Russie : le parti du Kremlin revendique la victoire

Elections législatives en Russie : le parti du Kremlin revendique la victoire

RÉSULTATS - Selon les premiers résultats, le parti de Vladimir Poutine, Russie Unie, s'oriente vers une victoire aux législatives. Ce scrutin s'est déroulé après la répression et l'exclusion de presque toute opposition anti-Kremlin.

Les élections législatives en Russie, marquées par la fraude et des pressions exercées sur plusieurs géants du numérique, devraient sans surprise aboutir à victoire de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine. 

Un haut responsable de Russie unie, Andreï Tourtchak, a estimé que sa formation avait remporté au moins 315 mandats sur les 450 en jeu, saluant une victoire "claire et propre", en dépit des multiples accusations de fraude de l'opposition anti-Kremlin qui, dans la foulée de mois de répression, a été exclue du scrutin.

Après le décompte de 95,15% des bureaux de vote, le parti de Vladimir Poutine était à 49,64%, devant les communistes (19,41%). Ce résultat non définitif est en recul par rapport à 2016, lorsque Russie unie s'était assuré 54% des suffrages. Le parti s'était alors arrogé 334 élus. M. Tourtchak a également revendiqué la victoire dans les 39 régions où les législatures régionales étaient renouvelées. 

L'organisation de l'opposition pour contrer le parti de Vladimir Poutine

Lors des précédentes législatives en 2016, Russie Unie avait obtenu 54,2% des voix et les communistes 13,3%. Ces derniers semblent donc améliorer leur score. En effet, les partisans de l'opposant Alexeï Navalny, emprisonné depuis son retour en janvier en Russie après un empoisonnement qu'il attribue au Kremlin, avaient soutenu les candidats, souvent communistes, les mieux placés pour gêner ceux du pouvoir. 

Cette stratégie de "vote intelligent" a été adoptée faute de pouvoir participer au scrutin après que leur organisation a été classée "extrémiste" par la justice. "L'objectif du vote intelligent était de casser le monopole de Russie Unie, et c'est ce qui se passe", a espéré Lioubov Sobol sur la chaîne YouTube Navalny Live.

Les scores des élections législatives gouverneront l'attribution de la moitié des 450 sièges de députés de la Douma, chambre basse du Parlement, les autres étant attribués au scrutin majoritaire. Quelque 108 millions de Russes étaient appelés aux urnes.

Lire aussi

Russie Unie, bien qu'impopulaire, visait cependant de garder la majorité des deux tiers. Et les grands moyens ont été utilisés pour parvenir à cet objectif. Ce vote a en effet été marqué par le retrait, sous la pression des autorités russes, notamment des géants du numérique Apple et Google des applications du mouvement d'Alexeï Navalny. Celles-ci donnaient des consignes de vote pour faire battre les candidats du pouvoir. 

Observateurs indépendants et opposant ont également fait état de fraudes importantes tout au long du scrutin, organisé en partie en ligne, et qui s'est étendu sur trois jours. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EN DIRECT - Tempête Aurore : routes coupées, toitures envolées... des dégâts dans le sillage des rafales

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.