Législatives en Turquie : le parti d'Erdogan perd la majorité absolue

Législatives en Turquie : le parti d'Erdogan perd la majorité absolue
International

ÉLECTIONS - L'AKP, le parti islamo-conservateur du président turc Recep Tayyip Erdogan, a perdu la majorité absolue qu'il détenait depuis treize ans au Parlement. Arrivé en tête des législatives dimanche, il lui faudra trouver des alliés pour gouverner.

Une victoire en demi-teinte. Le parti islamo-conservateur du président Recep Tayyip Erdogan est arrivé en tête, mais a perdu la majorité absolue lors des élections législatives de ce dimanche en Turquie, selon des résultats encore non officiels (98% des bulletins dépouillés) publiés par les médias. Selon les résultats définitifs, le Parti de la justice et du développement (AKP) n'a recueilli que 40,7% des suffrages et 255 sièges de députés sur 550, le contraignant pour la première fois à former un gouvernement de coalition.

Un "raté" électoral sonne comme un désaveu pour le président turc, qui avait fait de ce scrutin un référendum autour de sa personne. Vainqueur de tous les scrutins depuis 2002, le parti AKP se présentait pour la première fois affaibli face aux électeurs, victime du déclin de l'économie et des critiques récurrentes sur la dérive autoritaire de son chef historique.

À LIRE AUSSI >> Recep Tayyip Erdogan, 10 perles pour le meilleur et pour le pire

Le parti kurde entre au Palement

Autre première dans le paysage politique turc, le parti kurde HDP (Parti démocratique du peuple) a largement franchi la barre des 10% imposée aux partis pour obtenir un siège sur les bancs du Parlement. Avec 12,9% des voix, il en obtient 80. Le HDP comptait déjà 29 sièges dans l'Assemblée sortante. Mais ils avaient été élus sous l'étiquette indépendante pour contourner le seuil obligatoire des 10%. Ces députés n'avaient retrouvé leurs couleurs et formé un groupe qu'une fois en fonction.

Les deux autres principaux concurrents du parti au pouvoir, le Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate) et le Parti de l'action nationaliste (MHP, droite), obtiennent 25,1% et 16,45% des voix et empochent 133 et 82 sièges.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter