L'enfant est "trop gentil" avec les inconnus, sa famille organise son kidnapping

L'enfant est "trop gentil" avec les inconnus, sa famille organise son kidnapping

DirectLCI
FAIT DIVERS – La mère, la grand-mère et la tante d'un enfant de six ans ont mis en scène l'enlèvement violent du petit garçon parce qu'elles le jugeaient trop gentil et trop poli avec les étrangers.

C'est une histoire à peine croyable qui s'est pourtant bien déroulée à Troy, dans le Missouri. Jugé trop gentil, trop avenant et trop poli à l'égard des étrangers, un garçon de 6 ans a été kidnappé. .. par sa propre famille. La mère, la grand-mère et la tante du petit garçon n'ont pas hésité à mettre en scène son enlèvement violent pour lui faire comprendre qu'il ne fallait pas parler à des inconnus potentiellement dangereux, relate le journal local St Louis Post-Dispatch.

Les trois femmes ont fait appel à un homme âgé de 23 ans. Selon certaines sources, ce dernier serait un ami de la tante et travaillait avec elle dans une station essence. D'après la police, l'homme a attendu, lundi, que l'enfant descende du bus scolaire pour l'entraîner dans son pick-up. "Tu ne reverras jamais ta maman", déclare-t-il alors à l'enfant, ajoutant que ce dernier serait "cloué au mur d'un hangar". Comme si ce n'était pas suffisant, le jeune homme pointe ensuite son arme à feu sur le petit garçon en lui ordonnant d'arrêter de pleurer.

Menacé d'être vendu comme "esclave sexuel" par sa tante

Terrorisé, ce dernier n'arrive pas à se calmer. Le kidnappeur lui lie alors les pieds et les mains puis couvre son visage. L'enfant ligoté est ensuite conduit dans la cave de sa propre maison. La scène sordide ne s'arrête pas là. La tante entre en effet dans la cave, lui enlève son pantalon et menace de le vendre comme "esclave sexuel".

Selon certaines sources, le calvaire du garçon aurait pris fin quatre heures plus tard quand les tortionnaires décident de le détacher après lui avoir expliqué leur acte. Deux jours plus tard, l'enfant raconte toute la scène au personnel de son école, qui préviennent les forces de l'ordre. Les quatre adultes ont été inculpés pour enlèvement ainsi que pour abus et négligence avant d'être incarcérés.

"Les membres de la famille ont dit aux enquêteurs que leur but premier était d'éduquer la victime", a déclaré le shérif du comté de Lincoln dans un communiqué. "Ils estiment qu'ils n'ont rien fait de mal", a-t-il ajouté. Traumatisé par ce qu'il a vécu, l'enfant est désormais placé sous protection.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter