Les Anonymous promettent de dévoiler l'identité de 1000 membres du Ku Klux Klan

Les Anonymous promettent de dévoiler l'identité de 1000 membres du Ku Klux Klan

DirectLCI
ACTIVISME - Le collectif Anonymous prétend pouvoir révéler l'identité d'un millier de membres de l’organisation raciste américaine du Ku Klux Klan. Une nouvelle offensive d’une vaste opération qui a débuté il y a un an.

Un compte Twitter "Opération KKK" a spécialement été créé pour l’occasion. Après avoir combattu des violeurs ou des terroristes, le groupe de hackers Anonymous s'en prend désormais aux membres du Ku Klux Klan. Une inflexion qui fait suite aux émeutes de Ferguson (dans le Missouri au centre des Etats-Unis) et à la mort d'un jeune Noir tué par un policier blanc. "Nous avons eu accès au compte Twitter d’un membre du KKK. Grâce aux informations obtenues, nous allons révéler l’identité d’environ 1000 membres de Klan", a tweeté un des comptes d’Anonymous, le 23 octobre.

Un sondage en forme de teasing sur Twitter

"Après avoir observé de près beaucoup d’entre vous depuis longtemps, nous sommes convaincus que l’application de la transparence à votre organisation est une action juste et appropriée. Votre organisation est odieuse, criminelle. Vous êtes plus que des extrémistes. Vous êtes plus qu’un groupe de haine", justifie Anonymous dans un communiqué mis en ligne. "En démocratie, nous avons le devoir de protéger la liberté de pensée, y compris les propos offensants. Vos idées et paroles haineuses vous appartiennent […] Vous avez le droit de parler, et en contrepartie, nous avons le droit de répondre. Cela étant dit, nous vous sortons de l’anonymat. C’est notre droit."

Les révélations du collectif de hackers doivent coïncider avec l’anniversaire de l’entrée en cyberguerre d’Anonymous contre le Ku Klux Klan, commencée en novembre 2014 avec l’opération #opKKK (opération KKK), pendant les émeutes de Ferguson, au cours desquelles le groupuscule raciste et xénophobe avait appelé à s’en prendre physiquement aux manifestants, en majorité noirs. Aucune identité n’a pour l’instant été révélée par Anonymous, mais la liste devrait compter des membres de la police, politiciens, fonctionnaires ou représentants du gouvernement, comme le suggère un sondage en forme de teasing publié vendredi 30 octobre sur Twitter.

LIRE AUSSI >>  Les Anonymous appellent au signalement de comptes Twitter djihadistes
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter