Les bureaux de son avocat perquisitionnés, Trump scandalisé

VISITE - Ce lundi, le FBI a perquisitionné les bureaux de l’avocat personnel de Donald Trump Michael Cohen et a saisi des documents. Dans la foulée, le président américain a qualifié cet acte de "honte absolue".

L’étau se resserre encore un peu plus autour de Donald Trump. Ce lundi, le FBI a décidé de perquisitionner les locaux du propre avocat du président américain, Me Michael Cohen, annoncé l’avocat de ce dernier. Elle y a saisi des documents pour l’enquête.

Une opération qui intervient "en partie à la demande" du procureur spécial Robert Mueller qui enquête sur une collusion présumée entre l'équipe de M. Trump et des responsables russes lors de la campagne présidentielle en 2016, selon l'avocat, Stephen Ryan. Ce dernier a dénoncé une perquisition "complètement inappropriée et non nécessaire" qui a eu comme conséquence "la saisie inutile de communications confidentielles avocat-client" par la police fédérale.

En vidéo

Affaire Stormy Daniels-Donald Trump : l'actrice porno dit avoir été l'objet de menaces

Impliqué dans l’affaire Stormy Daniels

Michael Cohen est également impliqué dans l'affaire entre le président américain et l'actrice pornographique Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une relation sexuelle avec M. Trump. L'avocat a révélé avoir versé 130.000 dollars à l'actrice en 2016 dans le cadre d'un accord de confidentialité. Les services du procureur Mueller ont refusé de commenter cette opération. Rappelons que la Maison Blanche, nie toute relation entre M. Trump et l'actrice. Mais plus tard dans la journée, Donald Trump s’est fendu d'une déclaration dénonçant "une honte absolue" et "une attaque contre notre pays d'une certaine manière".

Le procureur menacé ?

Il a dénoncé la "partialité inégalée" de l'équipe de Robert Mueller, le procureur spécial chargé de mener l'enquête sur les ingérences russes présumées dans la campagne électorale de 2016 et sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump. A un journaliste qui lui demandait s'il comptait limoger Robert Mueller, il a répondu : "C'est une honte. Nous verrons bien ce qui arrivera."

De sources proches des forces de l'ordre, une autre perquisition aurait eu lieu au domicile de Michael Cohen.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter