Les dépouilles des soldats américains restituées par Pyongyang

Les dépouilles des soldats américains restituées par Pyongyang

PROMESSE - La Corée du Nord a commencé à restituer aux Etats-Unis les dépouilles de soldats américains tués pendant la guerre de Corée (1950-1953), comme s'était engagé à le faire Pyongyang lors du sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong Un.

Kim Jong Un l’avait promis…. il le fait. Lors du sommet historique où il avait rencontré Donald Trump, le leader nord-coréen avait donné son accord pour le retour des dépouilles de soldats américains morts pendant la guerre de Corée qui a eu lieu entre 1950 et 1953. Les premières dépouilles ont été rapatriées ce vendredi, a annoncé la Maison Blanche. Un avion de l'US Air Force "contenant les dépouilles de soldats tombés au combat a quitté Wonsan en Corée du Nord" pour les rapatrier, a écrit la présidence américaine dans un communiqué. Il doit les transférer sur la base aérienne d'Osan, en Corée du Sud, "où une cérémonie formelle de rapatriement aura lieu le 1er août", a-t-elle ajouté, sans préciser le nombre de dépouilles concernées.

Un avion militaire américain transportant les dépouilles de soldats est arrivé en Corée du Sud, comme le montrent les images de la télévision diffusées en direct. L'avion-cargo a atterri sur la base aérienne d'Osan aux alentours de 2h du matin. Des soldats américains étaient présents dans l'attente d'une cérémonie.

Toute l'info sur

Corée du Nord-États-Unis : sommet historique entre Kim Jong-un et Trump

Un pas vers la dénucléarisation de la péninsule

Des médias avaient fait état ces derniers jours de 50 à 55 "lots" de restes humains pour ce début de rapatriement. "A leur réunion historique" le 12 juin à Singapour, le président américain et le dirigeant nord-coréen "ont fait un pas courageux pour parvenir à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, pour transformer les relations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, et pour instaurer une paix durable", a souligné la Maison Blanche.

En vidéo

Accord de Singapour : réchauffement diplomatique historique entre les Etats-Unis et la Corée du Nord

"Aujourd'hui, le président Kim remplit une part de l'engagement qu'il a pris auprès du président de restituer nos soldats américains tombés. Nous sommes encouragés par les actes de la Corée du Nord et cette séquence favorable à un changement positif", a-t-elle ajouté.

Lire aussi

Selon Washington, il s'agit d'une "première étape significative pour reprendre le rapatriement" et "les opérations de terrain en Corée du Nord afin de retrouver les quelque 5300 Américains qui ne sont jamais rentrés à la maison". Cette opération coïncide avec une date symbolique : le 27 juin marque le 65e anniversaire de l'armistice qui avait mis un terme au conflit de 1950-1953, même si aucun traité de paix formel n'a jamais été conclu entre les belligérants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

Les Américains vaccinés peuvent se réunir sans masque : la mise au point du Dr Gérald Kierzek

EN DIRECT - Covid-19 : le Spoutnik-V sera produit en Italie

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

Lire et commenter