Les drôles d'illustrations de la sexualité d'un manuel scolaire turc

International
DirectLCI
CENSURE - Des images d’appareils génitaux humains ont été remplacés par des images d’ourson et d’animaux et des mots comme “virginité” ont été censurés dans des livres destinés aux élèves turcs.

A la place des photos de vagins et de pénis, des photos de canetons, d'ours polaires ou encore d'une femme portant un nouveau-né. Un chapitre consacré à la reproduction humaine d’un manuel scolaire turc a été censuré dans sa nouvelle version. Mais il n’y a pas que les images qui ont été censurées. Des mots comme "sein" ou "virginité" y ont été supprimés.

"Avant, la partie intérieure des appareils génitaux y était expliquée d'une façon adaptée au développement des enfants, comme elle l'était pour le cœur ou les reins", a déploré Abdullah Tunali, psychologue pour enfants, interrogé par le quotidien Hürriyet . "Mais cette année, le manuel de science et de technologie destiné aux élèves de 6e année a été considérablement censuré, en accord avec les codes moraux imposés par le gouvernement", a regretté le psychologue.

Tatouages et piercings bannis

Professeur de biologie à l'université Marmara d'Istanbul, Ahmet Zefir a lui dénoncé dans les colonnes d'Hürriyet une mesure qui "fait plus de mal que de bien aux enfants". "Pourquoi faites-vous ça à nos enfants, pourquoi cette peur ?", a-t-il lancé.

Cette controverse est la dernière d'une longue série de critiques adressées au gouvernement islamo-conservateur qui dirige la Turquie sans partage depuis 2002 par ses adversaires, qui l'accusent de vouloir islamiser la société turque. Dans le seul secteur de l'éducation, le gouvernement a autorisé en septembre les élèves des lycées à porter le voile islamique, jusque-là interdit, et banni les tatouages, les piercings ou le maquillage des cours de récréation.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter