Les élections américaines en question(s) : les primaires, comment ça marche ?

Les élections américaines en question(s) : les primaires, comment ça marche ?

DirectLCI
EPISODE 9 -  Lundi 1er février 2016, les électeurs de l’Iowa ouvriront le bal des primaires américaines, qui désigneront les deux candidats pour l’élection présidentielle. En attendant l'échéance, metronews vous propose de répondre chaque jour à une question sérieuse, décalée ou insolite sur l'histoire politique du pays. aujourd’hui, zoom sur cette élection un peu particulière qui s’apparente à une longue course d'obstacles.

Le mardi 8 novembre, le successeur de Barack Obama sera élu par les Américains, pour un mandat de quatre ans. Sauf que l’heureux élu risque d’arriver à la Maison-Blanche exténué, tant la route qu’il aura parcouru les mois précédents aura été semé d’embûches. Des primaires aux conventions en passant par le collège électorale, le scrutin américain est un exercice démocratique plus simple qu’il n’y paraît. Explications.

► Les primaires
Des primaires ou des "caucus" (organisés par les partis) auront lieu dans les Etats, ainsi que dans les territoires (Porto Rico...), à partir du 1er février. A chaque Etat correspond un certain nombre de délégués, en fonction de leur taille : la Californie a plus de délégués que le petit Iowa, par exemple.
Les partis décident chacun du nombre de délégués et des règles de répartition pour leurs primaires. La saison dure de février à juin. Chez les démocrates, 4.764 délégués seront désignés au fil du processus et toutes les primaires démocrates se feront à la proportionnelle. Chez les républicains, 2.472 délégués seront alloués.

EN SAVOIR + >> C’est quoi le "Super Tuesday" ?

► Les conventions
Les candidats vainqueurs seront investis lors des conventions nationales en juillet prochain, à Cleveland pour les républicains, puis Philadelphie pour les démocrates. Avant ce grand raout, les candidats auront sélectionné leurs colistiers, qui seront candidats à la vice-présidence. Une fois intronisés, les deux candidats font campagne tous les jours jusqu'en novembre. Ils débattront trois fois entre septembre et octobre au cours d’émissions regardées par des dizaines de millions de téléspectateurs.

► L'élection et le collège électoral
L'élection est fixée au 8 novembre. Les Américains éliront en fait un groupe de grands électeurs, membres d'un "collège électoral" : créé par le 12e amendement à la Constitution en 1804, il compte 538 membres qui éliront le président et le vice-président formellement en décembre. Le vainqueur de la présidentielle sera celui qui obtiendra la majorité absolue de 270 grands électeurs, un résultat qu'on connaît dès la nuit de l'élection. Chaque Etat a un nombre de grands électeurs égal au nombre de sénateurs (deux par Etats) et d'élus à la Chambre des représentants (proportionnel à la population, au moins un). Par exemple, la Californie a 55 grands électeurs, et le Wyoming trois, le minimum. Le successeur de Barack Obama sera investi le 20 janvier 2017 à Washington, traditionnellement lors d'une cérémonie en plein air au Capitole, devant des dizaines de milliers de personnes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter