Les États-Unis annoncent avoir tué le chef du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique

Donald Trump le 6 février 2020
International

TERRORISME - Qassem al-Rimi, le chef du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), avait rejoint l'organisation terroriste dans les années 1990.

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi avoir "éliminé" au Yémen le Yéménite Qassem al-Rimi, chef du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). "Sur les instructions du président Donald Trump, les Etats-Unis ont mené une opération antiterroriste au Yémen et ont réussi à éliminer Qassem al-Rimi, un fondateur et le chef du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa)", a annoncé dans un communiqué la Maison Blanche.

La mort de Qassem al-Rimi "affaiblit davantage Aqpa et le mouvement mondial Al-Qaïda et cela nous rapproche de l'élimination des menaces que ces groupes posent à notre sécurité nationale", a justifié la Maison Blanche. Selon l'exécutif américain, al-Rimi avait rejoint Al-Qaïda dans les années 1990, travaillant en Afghanistan pour Oussama Ben Laden. 

Lire aussi

Le groupe Aqpa avait revendiqué une fusillade perpétrée début décembre dans une base américaine en Floride

Le groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) avait revendiqué la fusillade perpétrée début décembre dans une base militaire américaine à Pensacola, en Floride, ayant tué trois marins, selon un communiqué dimanche du centre américain de surveillance des sites islamistes SITE. 

"Dans un discours audio de son chef, Qassem al-Rimi, Aqpa a revendiqué l'attaque en décembre 2019 de la base aéronavale de Pensacola", avait rapporté SITE.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent