Les Etats-Unis, "c'est comme Disneyland" : pour les partisans de Trump, un bon président est avant tout un bon chef d'entreprise

Les Etats-Unis, "c'est comme Disneyland" : pour les partisans de Trump, un bon président est avant tout un bon chef d'entreprise

ETATS-UNIS - Des partisans de Donald Trump venus pour son meeting lundi soir à Manchester dans le New Hampshire, dressent le portrait idéal d'un président des Etats-Unis. Un portrait qui ressemble en tout point à l'hôte de la maison blanche.

Les militants de Donald Trump ne tarissaient pas d'éloge à l'égard du président des Etats-Unis, candidat à sa propre réélection. A l'occasion de son dernier meeting lundi soir dans la ville de Manchester, située à une centaine de kilomètres au nord de Boston dans l'Etat du New Hampshire, ils ont pu exprimer tout leur soutien.  

Lire aussi

"On a besoin d'un homme d'affaire comme président."

Assurément, le côté businessman est un atout pour de nombreux partisans républicains, comme l'explique Bill Vadamencore, un barman vivant dans le Massachusetts. "Ça fait probablement vingt ans que je dis qu'on a besoin d'un homme d’affaires en tant que président. Parce qu'un pays est une entreprise, tout comme Disneyland est une entreprise. On a besoin de quelqu'un qui s’y connaît en chiffres." 

Christopher Morin, retraité de 71 ans originaire de l'Etat du Maine partage lui aussi son enthousiasme. "Je pense qu'il a fait du très bon travail. Il est honnête. Il dit la vérité. Il a le courage de se tenir à ses convictions." 

Donald Trump est renforcé par l'échec de la procédure d’impeachment déclenchée par les démocrates. Celle-ci s'est conclue, sans surprise, par un acquittement du président. Chris Bartlay, un étudiant âgé de 24 ans, s'offusque du sort qui a été fait à Donald Trump et qualifie la manœuvre de "coup d'Etat". "J'ai hâte de voir l'énergie qu'il a, surtout après un tel moment, une honte qui a duré trois ans, depuis le jour où il a été élu, pour essayer de le destituer."  

En vidéo

Procès en destitution : Donald Trump acquitté par le Sénat

La primaire démocrate se poursuit

Donald Trump n'a pas choisi par hasard l'Etat du New Hampshire pour ce nouveau meeting : les démocrates y organisent leurs primaires. L'occasion pour le parti de faire oublier les couacs des caucus de l'Iowa la semaine dernière où les résultats ont tardé à arriver. A la grande surprise générale, Pete Buttigieg l'avait emporté de quelques voix devant le sénateur du Vermont Bernie Sanders. 

En vidéo

Début des caucus dans l’Iowa : les cau-quoi ?

Pour la première fois à la primaire démocrate de 2020, Bernie Sanders a pris la tête d'un sondage national mené par l'Université Quinnipiac (25%), dépassant ainsi l'ancien vice-président Joe Biden (17%), jusque-la favori. L'ancien maire de New York Michael Bloomberg est annoncé troisième. (15%). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

EN DIRECT - Covid-19 : seuls 53 % des Français prêts à se faire vacciner, selon un sondage

"L'heure est venue de m'exprimer" : DSK va livrer sa vérité dans un documentaire

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Lire et commenter