Les Etats-Unis envoient 300 Marines en Afghanistan

International

GUERRE - Alors que les troupes américaines avaient quitté l'Afghanistan en 2014, les Etats-Unis s’apprêtent à y renvoyer 300 Marines pour venir en aide aux forces de sécurité afghanes face aux insurgés.

Environ 300 Marines américains ont été envoyés dans la province du Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, pour assister les forces afghanes face aux talibans, a-t-on appris du commandant de l'unité ce dimanche 8 janvier. C'est la première fois que des Marines sont envoyés dans le Helmand depuis leur départ en 2014, lorsque les Etats-Unis ont proclamé la fin de leur mission de combat en Afghanistan. Depuis lors, les forces de sécurité afghanes, soutenues par les raids aériens et des centaines de conseillers américains, peinent à contenir la progression des insurgés dans la province.

Lors d'une visioconférence avec des journalistes, le général Roger Turner a déclaré que ce déploiement entrait dans le cadre des rotations régulières de l'armée américaine sur place. Les Marines remplaceront une unité de l'US Army qui forme et conseille les troupes afghanes dans la province. "Nous considérons cela comme une mission à haut risque, a dit l'officier. En aucune manière, nous ne voyons cela comme une mission non-combattante, ou quelque chose à prendre à la légère."

La région la plus meurtrière pour des Marines

Des dizaines de milliers de Marines ont combattu les talibans pendant cinq ans dans le Helmand. Près de 1000 soldats de la coalition sous commandement américain ont été tués dans cette province depuis l'intervention des Etats-Unis en 2001, plus que dans toute autre province du pays. Au cours des deux dernières années, les talibans ont repris certaines zones qui furent le théâtre de sanglantes batailles pour les Marines, comme Sangin, Marjah et Nowzad. Ils ont menacé la capitale provinciale Lashkar Gah tout au long de l'année écoulée.

Dans un communiqué posté sur internet, les talibans ont tourné en ridicule ce déploiement de Marines en le présentant comme le "dernier effort raté" du président sortant américain Barack Obama pour mettre un terme à la violence en Afghanistan. Ces derniers mois, l'armée américaine a annoncé le remplacement de quelque 3000 soldats de l'armée de terre en Afghanistan, où environ 8400 militaires américains sont toujours déployés, à la fois pour des missions de conseil et des opérations antiterroristes.

Lire aussi

En vidéo

Otages en Afghanistan: l'appel à l'aide d'un couple et ses deux enfants nés en captivité

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter