Les États-Unis et le Royaume-Uni vont interdire les appareils électroniques aux voyageurs en provenance du Moyen-Orient

Les États-Unis et le Royaume-Uni vont interdire les appareils électroniques aux voyageurs en provenance du Moyen-Orient

LIBERTICIDE - Certains voyageurs à destination des États-Unis ne pourront bientôt plus se divertir dans l'avion. Le pays souhaite interdire aux visiteurs de certains pays du Moyen-Orient d'emporter leurs appareils électroniques s'ils sont plus gros que des smartphones. Le Royaume-Uni a annoncé qu'il allait suivre le mouvement.

Les voyageurs en provenance du Moyen-Orient et en vol pour les États-Unis ou le Royaume-Uni n'auront bientôt plus les mêmes droits que les autres passagers. 

Les Américains ont l’intention à partir de ce mardi d’interdire aux passagers en provenance de plusieurs pays du Moyen-Orient d'emporter en cabine les appareils électroniques plus gros que les smartphones. Adieu tablettes, ordinateurs portables, appareils photos ou lecteurs DVD… Ceux-ci devront être placés dans la soute de l’avion.

Huit pays visés par l'interdiction

L’interdiction tirerait son origine d’une menace du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), affirme CNN en citant un responsable américain. Selon lui, "certaines informations tirant leurs origines d'un raid récemment mené par les forces spéciales américaines au Yémen ont contribué à cette préoccupation quotidienne". Selon le Financial Times, ces nouvelles mesures restrictives visent les vols opérés par des compagnies de huit pays, dont la Jordanie et l'Égypte. 

La compagnie Saudi Airlines a annoncé la mesure à ses clients lundi dans un tweet, expliquant que "les ordinateurs portables et les tablettes ne sont pas autorisés sur les vols vers les États-Unis". "La mesure sera effective dès mercredi", annonce le communiqué.

De son côté, la compagnie jordanienne Royal Jordanian fait la même annonce sur le réseau social, en précisant que "les téléphones cellulaires et les appareils médicaux nécessaires pendant le vol sont exclus de cette interdiction". Elle a finalement effacé son tweet sans donner d'explication.  Des médias américains  ont affirmé que la nouvelle régulation devait pour le moment rester confidentielle, rapporte l'AFP.

Ces mesures restrictives interviennent une semaine après que le second décret migratoire de Donald Trump a été bloqué par un juge fédéral de l'Etat du Maryland. Le président tente, depuis son arrivée au pouvoir, d'imposer une interdiction temporaire d'entrée aux États-Unis aux ressortissants de six pays majoritairement musulmans. Les réfugiés sont également dans sa ligne de mire.

Le Royaume-Uni suit le mouvement

Londres va suivre la décision des autorités américaines d'interdire les ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les vols de 14 compagnies aériennes en provenance de cinq pays arabes et de Turquie, a annoncé ce mardi un porte-parole du gouvernement britannique.

La Première ministre Theresa May a présidé plusieurs réunions lors desquelles il a été décidé "d'introduire de nouvelles mesures de sécurité aériennes sur tous les vols directs à destination du Royaume-Uni pour les pays suivants: Turquie, Liban, Jordanie, Egypte, Tunisie et Arabie saoudite", a détaillé ce porte-parole dans un communiqué.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.