"Les Etats-Unis fixent des tarifs avantageux pour les vins français" : Trump dit-il vrai ?

International

Toute L'info sur

Le 20h

VRAI OU FAUX ? - Dans sa série de tweets visant Emmanuel Macron et la France ce mardi, le président américain Donald Trump affirme notamment que le vin américain est beaucoup plus taxé en arrivant en France que l'inverse. Alors, cette affirmation est-elle exacte ?

C'est l'une de ses marottes préférées. Quand il veut faire passer un message à un autre pays ou au dirigeant politique dudit pays dans le viseur, Donald Trump a tendance à s'attaquer à tout et n'importe quoi ayant trait à la nation visée. Quitte à (ab)user de clichés et autre outrance pour bien se faire comprendre. Ainsi, après l'acier canadien ou les voitures allemandes, le président américain s'est-il attaqué... au vin français. 

Mardi 13 novembre, dans une série de tweets peu amènes au sujet d'Emmanuel Macron et de la France, le locataire de la Maison Blanche s'est donc attaqué, entre autres, à l'un des symboles de la gastronomie française. Son propos est simple : le vin français - tout de même jugé "excellent" par Trump - n'est pas assez taxé pendant que le vin américain - "lui aussi excellent" - subirait les foudres de l'administration fiscale en arrivant dans l'Hexagone. "La France taxe énormément les vins américains, dit le tweet en question. Alors que les Etats-Unis fixent des tarifs avantageux pour les vins français. Ce n’est pas juste, ça doit changer !"

En vidéo

Le tuto : la France est-elle championne du monde du vin ?

Après vérification, cette affirmation du président US est fausse. Hormis la TVA, le vin américain ne se voit appliquer qu'une taxe minime de 37 centimes par litre. "Pour les vins d’importation, l’impact majeur et l’impact du coût logistique pour transporter la bouteille du site de production au lieu de consommation", souligne ainsi Christian Poncin, dirigeant de la société française Vins du monde.

Le vin français 46% plus cher en arrivant aux Etats-Unis

Les vins français, en revanche, sont énormément taxés quand ils arrivent aux États-Unis, pays où trois taxes, locales et nationales, s’appliquent. Ainsi une bouteille qui coûte 6,5 euros en France voit son prix immédiatement augmenter de 3€ en arrivant aux Etats-Unis (+46% dû au transport et aux taxes), soit 9,5€ avant même une éventuelle marge du revendeur américain.

Lire aussi

Si Donald Trump venait à mettre à exécution sa menace de plus taxer le vin français, ce sont à la fois les vendeurs de vins américains et les producteurs français qui en pâtiraient. "Le vin français représente 25 à 30% de nos ventes, explique Miinu Sabherwel, vendeur de vins à Washington. Si les taxes augmentent, nos ventes vont diminuer et à l’approche des fêtes de fin d’année, c’est inquiétant." Quant aux exportations françaises, elles seraient probablement immédiatement impactées. En effet, en 2017, les États-Unis étaient le premier importateur de vins français (en montant, pas en volume [4e]), le total des ventes s'élevant à 1,6 milliard d'euros...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter