Les Etats-Unis se préparent à l’arrivée de Florence, "un ouragan majeur extrêmement dangereux"

Les Etats-Unis se préparent à l’arrivée de Florence, "un ouragan majeur extrêmement dangereux"

International
DirectLCI
INTEMPÉRIES - L’ouragan Florence, passé en catégorie 4 ce lundi, menace la côte est des États-Unis. Les états de la Caroline du Nord, de la Caroline du Sud et Virginie ont déjà décrété l’état d’urgence.

Une course contre la montre. Ces dernières heures, la côte est des Etats-Unis se prépare à l’arrivée de l’ouragan Florence, qui s'est encore renforcé ce lundi, passant en catégorie 4 (sur 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson). Selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC), il  se déplace à une vitesse de 200 km/h en direction du nord-ouest et devrait passer mardi et mercredi entre les Bahamas et les Bermudes et pourrait frapper jeudi les côtes américaines.

Face à cette menace, les autorités de Caroline du Nord ont ordonné les premières évacuations pour les résidents de l'île de Hatteras, et à partir de mardi pour d'autres zones de la région côtière touristique des Outer Banks. De son côté, le gouverneur de Caroline du Sud a ordonné l’évacuation d’environ un million de personnes vivant sur le littoral de cet état. "C'est un ouragan très dangereux. Nous ne voulons risquer aucune vie", a expliqué Henry McMaster.

Deux autres ouragans rôdent dans la région

Le vaste état de Virginie a lui demandé à sa population de se préparer pour ce qui pourrait être l'ouragan le plus important à le frapper "depuis des décennies". "Bien qu'il soit trop tôt pour connaître la trajectoire exacte de l'ouragan Florence, la majorité des prévisions météorologiques font état de conséquences potentielles importantes pour la Virginie, sous la forme d'ondes de tempête, d'inondations catastrophiques dans les terres, de vents violents et de possibles coupures de courant à grande échelle", a prévenu dimanche le gouverneur de Virginie, Ralph Northam.


"Il est prévu que Florence se renforce encore et qu'il soit jusqu'à jeudi un ouragan majeur extrêmement dangereux", indique par ailleurs le NHC, invitant les Etats américains du sud-est et du centre du littoral atlantique à suivre de près sa trajectoire. Plus que les vents violents, les autorités locales craignent les inondations que pourraient causer les précipitations (jusqu'à 50 cm par endroits) apportées par l'ouragan. 

En vidéo

ARCHIVE - Comment mesure-t-on la puissance d'un ouragan ?

Deux autres ouragans suivent Florence au-dessus de l'Atlantique. Helene, dont les vents atteignaient 165 km/h lundi matin, doit encore se renforcer jusqu'à mardi soir, vers le nord-ouest, avant de perdre progressivement en vigueur. Isaac, qualifié de "petit ouragan" par le NHC, dont le dernier bulletin lui prêtait des vents maximums de 120 km/h, prend quant à lui la direction des Petites Antilles, une région qui se remet encore des dommages causés l'an dernier par le passage de Maria.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter