Les longues (et fréquentes) vacances de monsieur Trump

"FAITES CE QUE JE DIS..." - Donald Trump s'est octroyé 17 jours de vacances dans l'une de ses propriétés de luxe, dans le New Jersey. Le président américain, qui avait à plusieurs reprises attaqué Barack Obama sur ce sujet, fait lui-même l'objet de critiques depuis plusieurs mois à cause du nombre de jours passés dans ses clubs de golf de luxe.

"Ne prenez pas de vacances. Quel est l’intérêt ? Si vous n’aimez pas votre boulot, alors changez-en", affirmait Donald Trump en 2012. Celui qui est entre temps devenu président des Etats-Unis semble avoir changé d'avis, ou en tout cas, il n'aime pas son boulot. Il vient en effet de s'accorder une pause estivale de 17 jours pour se remettre des six premiers mois passés à la Maison Blanche.

 

Donald Trump a décollé de Washington ce vendredi soir pour se rendre dans l'une des ses propriétés, dans le New Jersey.


Le milliardaire, qui avait assuré pendant la campagne qu’il ne quitterait que rarement la Maison Blanche à cause de la charge de travail importante, s’apprête à passer un peu plus de deux semaines à Bedminster, à une heure de route de New York. Il y possède un club de golf de luxe, le Trump national golf club.

Accro à Mar-a-Lago

Selon l’une des porte-paroles de la Maison Blanche, le président devrait continuer à travailler pendant les deux prochaines semaines, évoquant des "vacances de travail". 


Ces longues vacances devraient alimenter encore un peu plus la polémique sur la fréquence exceptionnelle des jours de repos du milliardaire depuis qu'il est devenu président. Depuis janvier, il a séjourné à de nombreuses reprises loin de la Maison Blanche, soit dans sa propriété de Mar-a-Lago, en Floride, soit à Bedminster. 


Le président aurait d'ailleurs justifié cet éloignement en disant que la Maison Blanche était un "dépotoir" (dump).

En vidéo

Etats-Unis : six mois après son élection, le bilan de Donald Trump

Selon NBC, le président américain aurait déjà passé 44 jours dans l'un de ses clubs de golf, contre 197 consacrés à son job de président. Un décompte douloureux, alors que Donald Trump avait vivement critiqué Barack Obama pour la même raison. La presse américaine estime ainsi que l'ancien président consacrait nettement moins de jours à ses loisirs.

Sur les pas de George W. Bush

En 2001, Geroges W. Bush avait aussi subi les foudres d'une partie de la presse en raison de la durée exceptionnelle de ses vacances. A la même période, soit environ sept mois après son investiture, le président républicain avait passé 54 jours dans son ranch texan, soit les plus longues vacances présidentielles depuis plusieurs décennies.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter