Les ordinateurs portables sont interdits en vol ? La compagnie Turkish Airlines en prête à ses passagers

Les ordinateurs portables sont interdits en vol ? La compagnie Turkish Airlines en prête à ses passagers

CONNECTES - La compagnie aérienne turque Turkish Airlines a commencé samedi à prêter des ordinateurs portables aux passagers de la classe affaires à destination des Etats-Unis, vols dans lesquels le transport en cabine d'ordinateurs portables et de tablettes a été interdit en mars par les Etats-Unis, par crainte d'un risque d'attentat.

Trop dur un vol sans ordinateur ? Sans doute. En tout cas, après que le transport en cabine de portables et de tablettes a été interdit en mars dans les avions, la compagnie aérienne turque Turkish Airlines se met à prêter, depuis ce samedi des ordinateurs portables aux passagers. Attention cependant, ne vous réjouissez pas trop vite : seuls les passagers de la classe affaires à destination des Etats-Unis sont concernés. 

C’est le directeur général de la compagnie aérienne, Bilal Eksi, qui a annoncé l’information sur son compte Twitter.  "Nous avons commencé à distribuer des ordinateurs portables à nos passagers de la classe affaires dans les vols en direction des Etats-Unis", a-t-il écrit. 

Des ordinateurs à écran tactile flanqués du logo de Turkish Airlines seront également délivrés à partir du 12 mai aux passagers de classe affaires des vols à destination du Royaume-Uni.

Un communiqué de la compagnie explique qu’"avec ce nouveau service, les passagers pourront poursuivre sans interruption leurs activités personnelles sur ordinateur portable au-dessus des nuages". Le texte précise que pour protéger les données des passagers, toutes les informations entrées sur l'ordinateur, équipé de ports USB permettant de sauvegarder le nécessaire, seront intégralement supprimées à sa mise hors tension.

L’occasion aussi, de se payer un joli coup de publicité, en retournant une mesure qui pouvait être handicapante pour les passagers. Les Etats-Unis ont en effet décidé d'interdire ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les vols de neuf compagnies aériennes en provenance de dix aéroports internationaux de pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d'attentats. Les huit pays dont les compagnies et les aéroports sont concernés sont tous alliés ou partenaires des Etats-Unis: Turquie, Jordanie, Egypte, Arabie Saoudite, Koweït, Qatar, Emirats Arabes Unis et Maroc. Dans la foulée, le Royaume-Uni a annoncé une interdiction quasi-similaire affectant la Turquie et cinq pays arabes - Liban, Jordanie, Egypte, Tunisie et Arabie Saoudite.

Ankara appelait à lever la mesure

Ankara avait réagi vivement aux décisions de Washington et Londres, le président Recep Tayyip Erdogan les appelant à lever "le plus vite possible" cette interdiction.

En vidéo

VIDÉO - L'avion est surbooké, un passager, choisi au hasard est sorti de force

Turkish Airlines avait rapidement autorisé les passagers qui ne souhaitaient pas placer leurs appareils électroniques en soute à les emporter avec eux en salle d'embarquement pour les remettre au personnel de la compagnie avant de monter à bord de l'avion. Placés dans un compartiment dédié, ces appareils sont ensuite remis aux passagers à l'arrivée à destination. Les trois grandes compagnies du Golfe (Qatar Airways, Emirates et Etihad) prêtent elles aussi des ordinateurs ou des tablettes aux passagers de classe affaires volant vers les Etats-Unis.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.