Les talibans annoncent avoir pris le contrôle du Panchir, dernière poche de résistance en Afghanistan

Une semaine après le départ des Américains, les premiers vols ont repris à l'aéroport de Kaboul en Afghanistan sous la surveillance étroite des forces spéciales talibanes.

INTERNATIONAL - Les talibans ont annoncé ce lundi avoir pris le contrôle "complet" de la vallée du Panchir, où s'était organisée la résistance à leur encontre depuis leur retour au pouvoir en Afghanistan à la mi-août. Le Front national de résistance (FNR) a toutefois affirmé que le combat "continuerait" dans cette région.

Les talibans, seuls maîtres de l'Afghanistan. De retour au pouvoir dans le pays depuis la mi-août, ils ont affirmé lundi avoir pris le contrôle "complet" de la vallée du Panchir où s'était organisée la résistance à leur encontre. "Avec cette victoire, notre pays est désormais complètement sorti du marasme de la guerre. Les gens vivront maintenant dans la liberté, la paix et la prospérité", a déclaré dans un communiqué le principal porte-parole taliban, Zabihullah Mujahid. "Des insurgés ont été tués et le reste a fui. La respectable population du Panchir a été sauvée des preneurs d'otage. Nous (lui) assurons que personne ne fera l'objet de discrimination. Ils sont tous nos frères et nous travaillerons ensemble pour un pays et un objectif", a-t-il par ailleurs assuré. 

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Le FNR promet de continuer le combat

Néanmoins, le FNR a promis qu'il continuerait le combat contre le nouveau régime islamiste. Le FNR a affirmé sur son compte Twitter retenir des "positions stratégiques" dans la vallée. "La lutte contre les talibans et leurs partenaires continuera", martèle-t-il. Pour rappel, le mouvement avait proposé dans la nuit de dimanche à lundi un cessez-le-feu, après avoir essuyé de lourdes pertes au cours du dernier week-end.

Lire aussi

Le Panchir est une vallée enclavée et difficile d'accès située à 80 km au nord de Kaboul. Bastion anti-taliban de longue date, la zone, que le commandant Ahmed Shah Massoud a contribué à rendre célèbre à la fin des années 1990 avant d'être assassiné par Al-Qaïda en 2001, abrite le FNR. Celui-ci, emmené par Ahmad Massoud, comprend essentiellement des membres de milices locales ainsi que d'anciens membres des forces de sécurité afghanes. Dernier foyer d'opposition armée aux talibans, cette enclave stratégique n'était, jusqu'à ce jour, jamais tombé aux mains ennemies, que ce soit sous l'occupation soviétique dans les années 1980 ou lors de la première ascension des talibans au pouvoir. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.