L'Etat islamique montre la décapitation d'un soldat syrien par un enfant dans une vidéo de propagande

L'Etat islamique montre la décapitation d'un soldat syrien par un enfant dans une vidéo de propagande
International

TERRORISME - L'organisation Etat islamique a publié une vidéo montrant un enfant en train de décapiter un officier syrien. Une première dans l'entreprise de propagande de Daech.

Un pas de plus dans l'horreur. Une vidéo de propagande diffusée sur internet par l'organisation Etat islamique montre la décapitation d'un officier syrien par un enfant soldat.

À LIRE AUSSI >>  "Gestion de la barbarie", le "Mein Kampf" des djihadistes en vente sur Amazon ou la Fnac

La vidéo, dont l'authenticité n'a pas été confirmée, montre le meurtre d'un soldat syrien non loin de la cité de Palmyre, tombées aux mains de Daech en mai dernier. Surnommé "le bébé du califat", le jeune garçon, dont l'âge n'a pas été déterminé, est surveillé par un djihadiste de Daech. Après l'exécution, ce dernier explique que "notre but n'est pas seulement de conquérir Palmyre, Homs, ou Damascus, mais également Bayt al-Maqdis (Jérusalem) et Rome", rapporte The Independant .

Une image choc pour une puissante propagande

Si l'organisation terroriste utilise de plus en plus des enfants pour exécuter des prisonniers, il s'agit de la première vidéo de propagande mettant en scène une exécution par un jeune homme, a expliqué l'observatoire syrien des droits de l'homme, basé au Royaume-Uni.

Choquante, l'utilisation de ce jeune garçon à des fins de propagande n'est certainement pas un hasard. Contacté par The Independant, Charlie Winter, qui mène des recherches sur l'extrémisme, explique le rôle "militaire et politique" de ces bébés de Daech. Selon le spécialiste, le monde commence à être insensible aux vidéos de décapitation de l'organisation terroriste, qui ont commencé l'an dernier. Se servir d'un enfant devient ainsi une arme puissante pour choquer et donc attirer l'attention. Et c'est tristement réussi.

À LIRE AUSSI
>>
Daech diffuse les images d'un massacre dans les ruines de Palmyre
>> 
L’Etat islamique décapite deux femmes accusées de sorcellerie

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent