L'Etat islamique pirate un compte Twitter de l'armée américaine

International
DirectLCI
INFORMATIQUE – Un groupe de hackers se revendiquant de l'Etat islamique a réussi à accéder aux comptes Twitter et YouTube de l'armée américaine lundi, et à publier dessus plusieurs documents confidentiels.

L'Etat islamique porte son combat sur la Toile. Lundi, un groupe de pirates informatiques se revendiquant de l'organisation terroriste a piraté des comptes YouTube et Twitter de l'armée américaine, avant de diffuser dessus des documents confidentiels du commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom). Parmi les fichiers se trouvaient notamment une liste d'adresses personnelles d'officiers américains.

EN SAVOIR +
>>
Des sites français hackés par des pirates islamistes
>> Anonymous lance sa campagne #opCharlieHebdo

Le compte Twitter suspendu

Pour l'occasion, c'est toute la page Twitter du Centcom qui a été repeinte par les pirates : une bannière noire et blanche, un combattant masqué et les mots "Cybercaliphate", et "I love you isis" remplaçaient la traditionnelle bannière de l'armée américaine. "L'EI est déjà là, nous sommes dans vos PC, dans chaque base militaire américaine", ont également écrit les pirates. Le compte Twitter a été suspendu peu après par les autorités.

EN SAVOIR +
>> L'Etat islamique annoncerait une vague d'attentats en Europe
>> L'Etat islamique, plus dangereux qu'Al-Qaïda ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter