Libye : plus de 1 000 migrants sauvés au large des côtes

DirectLCI
MÉDITERRANÉE - En quelques heures, au moins 1 000 migrants ont été récupérés des eaux au large de la Libye. Neuf migrants sont morts, et dix autres sont portés disparus, dont quatre enfants.

Au large de la Libye, les équipes de secours multiplient les sorties afin de venir en aide aux migrants qui affluent ces dernières semaines. Samedi 22 octobre, quelques 1 000 réfugiés ont été sauvés des eaux. Sur place, les secours ont toutefois indiqué que neuf migrants avaient trouvé la mort, et que dix autres, dont quatre enfants, étaient portés disparus. 

Un peu avant l’aube samedi, un navire affrété par Médecins sans frontières est intervenu auprès d’un canot pneumatique dont une bonne partie des passagers étaient déjà à l’eau, a indiqué un porte-parole de l’organisation internationale. Les secouristes ont pu mettre en sûreté près de 120 personnes. Plusieurs ont expliqué qu’elles avaient perdu des proches dans l’eau. Ainsi six adultes et quatre enfants manquent toujours à l’appel, mais l’organisation souligne qu’en réalité ce nombre pourrait être bien plus élevé.

Des conditions de passage toujours précaires

Les causes des décès des neufs migrants, retrouvés sans vie sur un autre canot, n’ont pas été précisées : asphyxie, noyade, brûlures, déshydratation, hypothermie… en général, les conditions à bord des embarcations de fortune cherchant à rejoindre l’Europe sont sordides et beaucoup de migrants ne survivent pas. Les neuf corps retrouvés ont été transférés sur le Siem Pilot, un navire battant pavillon norvégien et engagé dans le dispositif européen Frontex. Le navire abrite déjà cinq corps de migrants décédés vendredi 21 octobre.

Lire aussi

Libye-Italie, théâtre des naufrages

Lundi 3 octobre, 6 055 migrants avaient été secourus au large des côtes libyennes. Ce chiffre était l’un des plus élevés de l’année. Ces migrants avaient été retrouvés entassés sur 39 embarcations. L’opération de sauvetage avait duré plusieurs heures. Plus d’une dizaine de réfugiés avait trouvé la mort. Trois an auparavant, jour pour jour, une embarcation de fortune prenait feu près de l’île italienne de Lampedusa, causant la mort de 336 individus dans le naufrage du navire.

Lire aussi

En vidéo

Environ 6.000 migrants secourus au large de la Libye lundi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter