Libye : le djihadiste Mokhtar Belmokhtar probablement tué par une frappe française

DirectLCI
INFO OU INTOX - D'après le Wall Street Journal, citant des sources issues du renseignement américain, un avion français aurait frappé et "probablement tué" Mokhtar Belmokhtar, l'un des leaders du groupe terroriste Al Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi).

Donné pour mort à plusieurs reprises, le djihadiste d'origine algérienne Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), aurait été visé au cours du mois de novembre par une frappe aérienne française dans le sud de la Libye. Et selon le Wall Street Journal, citant un responsable américain, il serait problement mort. Pour l'heure, ni les Etats-Unis, ni la France n'ont confirmé cette information. 


Une frappe aérienne française en Libye serait une première depuis 2011, rapporte sur Twitter le journaliste et spécialiste des questions djihadistes David Thomson. La France était alors engagée dans une coalition avec les Etats-Unis contre le régime de Mouammar Kadhafi.

Mokhtar Belmokhtar, chef du groupe Al-Mourabitoune qui a mené de nombreuses attaques sanglantes dans la région du Sahel, a déjà été donné pour mort une dizaine de fois, notamment en juin 2015 lors d'une frappe américaine en Libye. 


Al-Mourabitoune est né en 2013 de la fusion du groupe de Mokhtar Belmokhtar et du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), une des formations jihadistes du nord du Mali visées par l'opération française Serval, lancée en janvier 2013.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter