Lisbonne entourée d'un désert d'ici 2100, selon une étude scientifique

International
RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE - Lisbonne pourrait-elle un jour se retrouver en plein milieu du désert ? C'est en tout cas ce que prévoient deux chercheurs dans une étude publiée fin octobre sur le réchauffement climatique.

Une étude réalisée par deux chercheurs l'Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie marine et continentale, Joël Guiot et Wofgang Cramer, estime que les villes de Lisbonne au Portugal et de Séville, dans le sud de l'Espagne, pourraient se retrouver au beau milieu d'un désert vers 2100.


En raison du réchauffement climatique, et si rien ne change, une grande partie des villes méditerranéennes deviendront en effet inhabitables à cause de chaleurs trop élevées, selon les prévisions de ces scientifiques, publiées dans la revue Science et repérées par le site d'information Mashable.

Rester en dessous des niveaux préindustriels

Pour éviter un tel scénario, les températures terrestres globales devraient impérativement rester entre 1,5 °C  et 2 °C en-dessous des niveaux préindustriels. Dans le cas contraire, la végétation et les éco-systèmes pourraient progressivement disparaître. 


Et ce n'est pas tout : dans la mesure où l'impact de la présence humaine, comme l'urbanisation qui affecte les sols, n'a pas été prise en compte dans cette étude, Joël Guiot , qui s'est confié au magazine Nature, précise que cela pourrait être bien pire...

En vidéo

Pour comprendre le réchauffement climatique, ils changent d’altitude d’énormes blocs de terre

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter