"Fire and Fury" : tout en modestie, Donald Trump affirme être un "génie très stable" mentalement

TRUMP - Dans une série de tweets samedi matin, Donald Trump a fait preuve d'une modestie à toute épreuve...

Les remous de la publication du livre choc "Fire and Fury : Inside the Trump White House" ("Le feu et la colère, dans la Maison Blanche de Trump")  de Michael Wolff, une plongée au sein de la campagne puis de la présidence Trump, continuent à se faire ressentir. Alors que plusieurs de ses proches et de ses collaborateurs se sont épanchés longuement auprès de l’auteur sur l’incapacité de Donald Trump à gouverner et ses aptitudes mentales qu’ils jugent insuffisantes, le président a tenu à remettre les choses au clair ce samedi sur Twitter… à sa manière.

Modestie

Depuis la publication des bonnes feuilles de cet ouvrage, publiée dans la presse anglo-saxonne mecredi, Donald Trump tente par tous les moyens de faire sa publication. Malheureusement, le président a malgré lui poussé l’éditeur à avancer de quatre jours la sortie. Disponible dans les librairies depuis vendredi, Donald Trump essaye coûte que coûte de démonter ce qui est dit sur lui dans cet ouvrage.


Ce samedi matin, il a vanté dans trois tweets ses capacités mentales de la manière trumpienne possible, c’est-à-dire en toute modestie.

"Tout au long de ma vie, mes deux atouts ont été mon équilibre mental et le fait d'être, comment dire, très intelligent", a-t-il écrit depuis la résidence présidentielle de Camp David, non sans glisser un petit tacle à Hillary Clinton. Ce week-end, le président est hors de Washington pour discuter de l’agenda législatif pour l’année 2018 avec les leaders du parti républicain.

"Je suis passé d'homme d'affaires TRES prospère, de star au top de la télé à président des Etats-Unis (à mon premier essai). Je pense qu'on peut me qualifier non seulement de malin, mais de génie... et un génie très stable en plus!", a-t-il continué en toute modestie. 

Une phrase qui va sûrement beaucoup faire parler alors qu’un certain nombre de proches du président s’interrogent sur ses capacités à gouverner. 

Le sujet est tellement sensible que Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, a dû affirmer sur CNN n’avoir "jamais mis en cause son aptitude mentale, je n'ai aucune raison de douter de son aptitude mentale".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter