Londres aurait détrôné Paris en tête des villes les plus touristiques

Londres aurait détrôné Paris en tête des villes les plus touristiques

DirectLCI
TOURISME – Selon des chiffres partiels, la capitale britannique aurait devancé Paris en 2013 au classement mondial des villes ayant hébergé le plus de touristes étrangers. La guerre des chiffres est lancée.

La Tour Eiffel à l'ombre de Big Ben ? Avec 16 millions de visiteurs étrangers accueillis à Londres en 2013, selon les estimations de son office du tourisme, la capitale britannique annonce avoir établi un nouveau record de fréquentation. Pour l'heure la perfide Albion ne revendique rien de plus, mais Le Figaro l'a fait pour elle en écrivant jeudi que Londres devrait ainsi détrôner Paris au premier rang mondial des villes les plus visitées. Seule certitude à ce stade, dans la bataille de chiffres qui s'annonce : si les Anglais ont tiré les premiers, la Ville Lumière ne s'avoue pas encore vaincue.

Londres tire encore les bénéfices de ses JO

Pris de vitesse, l'Office du tourisme de Paris devrait rapidement compiler ses propres statistiques. "Nous n’avons pas encore de chiffres officiels, mais nous sommes en train de préparer un estimation vérifiée", a annoncé un porte-parole, reconnaissant avoir fait état au Figaro de 15,9 millions d'arrivées, mais en 2012. En valeur absolue, ces quelque 100.000 touristes d'écart peuvent sembler dérisoires mais pour les deux villes, l'enjeu symbolique est énorme tant il est porteur de retombées économiques. Aussi, insiste-t-on à l'Office du tourisme de Paris sur la nécessité de s'appuyer sur des mesures comparables. La question est notamment de savoir si son homologue londonien parle de la ville proprement dite ou du Grand Londres et s'il a mesuré les seules " arrivées hôtelières étrangères", comme on le fait à Paris, ou s'il a aussi pris en compte d'autres formes d'hébergements.

En tout état de cause, le fait est que Londres a bénéficié d'une formidable visibilité médiatique avec le jubilé de la reine d'Angleterre puis les Jeux Olympiques. "L'image de Londres a changé grâce aux JO. Les gens ont vu une ville belle, ouverte, vibrante" estime Kit Malt­house, maire adjoint de la ville. De quoi attirer plus de monde et des publics nouveaux, notamment chinois, a fortiori depuis que le gouvernement a assoupli les modalités d'attribution des visas en Chine.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter