Londres : un homme poignarde un passager du train car "il veut tuer du musulman"

Londres : un homme poignarde un passager du train car "il veut tuer du musulman"
International

FOREST HILL - Un homme a été grièvement blessé dans un train ce lundi à Londres, a indiqué la police des transports britannique, des témoins décrivant un assaillant armé d'un couteau et proférant des menaces à l'égard des musulmans.

La victime a été "grièvement blessée" et conduite à l'hôpital, selon une porte-parole de la British Transport Police (BTP). Lundi 12 décembre à Londres, un homme d’une quarantaine d’années a été poignardé dans un train par un homme proférant des menaces islamophobes, révèle la presse britannique. Hospitalisé en urgence, ses jours ne sont pas en danger. L'agresseur présumé, âgé de 38 ans, a quant à lui été arrêté. 

L'homme a été pris pour cible à bord d'un train, en gare de Forest Hill, dans le sud de Londres, a indiqué la porte-parole. Armé d’un couteau, l’agresseur se serait mis à hurler : "Qui est musulman ? Je veux tuer du musulman", détaille la presse locale. La presse locale précise qu’il se serait ensuite mis à courir en direction des passagers, provoquant un mouvement de panique. Après avoir menacé une femme en hijab, il s’en est finalement pris au quadragénaire, précise The Independent. 

"Je veux tuer du musulman"

Un témoin, Miguel Oliveira, cité par l'agence britannique PA, déclare avoir entendu l'assaillant proférer des menaces islamophobes. "Je suis arrivé face à lui. Il marchait dans ma direction en criant ‘Mort aux musulmans’ et ‘Rentrez en Syrie’", a-t-il indiqué. Un témoin détaille la scène sur Twitter : "Un massacre à la station Forest Hill, un homme hurlant : 'Qui est musulman ? Je veux tuer du musulman', poignarde à plusieurs reprises un passager musulman, sans raison."

Shellby Curry, une autre témoin qui était avec son enfant d’un an au moment de l’agression, a expliqué avoir vu un homme "brandir quelque chose qui ressemblait à un couteau", et hurlant "je hais ces pu***** de musulmans, je vais tous les tuer". Cette dernière a décrit l’assaillant comme un homme noir aux cheveux courts, âgé de 30 et 40 ans. Interrogée, la police n'a pas voulu confirmer les propos des témoins, précisant que "l'enquête était en cours". La BTP considère l’incident comme un "grave crime haineux" écartant la thèse d’un acte terroriste.

Depuis le Brexit, les agressions racistes et xénophobes ont explosé en Grande-Bretagne, indiquait le rapport d'une commission gouvernementale britannique en août dernier. Un rapport présenté comme le plus vaste jamais réalisé sur les minorités ethniques au Royaume-Uni. Les agressions, qu'elles soient verbales ou physiques, touchaient tout particulièrement les personnes noires, les Polonais, les Roumains ainsi que les musulmans. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent