Los Angeles : Harvey Weinstein plaide non coupable des accusations d’agressions sexuelles et viols

Le producteur déchu Harvey Weinstein à son arrivée au tribunal de Manhattan le 24 février 2020.

TRIBUNAL - Harvey Weinstein a plaidé non coupable mercredi devant un tribunal de Los Angeles des 11 accusations d'agressions sexuelles et de viols portées contre lui en Californie.

Il s'est exprimé devant un tribunal de Los Angeles. Mercredi, l'ex-producteur de cinéma a plaidé non coupable des 11 accusations d'agressions sexuelles et viols portés contre lui en Californie.  Celui qui purge depuis un an une peine de 23 ans de prison pour agressions sexuelles et viol à New York a été transféré mardi à Los Angeles,  pour répondre des nouvelles 

accusations portées par cinq femmes pour des faits commis entre 2004 et 2013. 

Toute l'info sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

En Californie, Harvey Weinstein est notamment accusé d'avoir violé une mannequin italienne dans un hôtel de Beverly Hills en février 2013, puis d'avoir agressé sexuellement Lauren Young, une actrice en devenir, dans la salle de bain d'un autre hôtel.  Cette dernière, la seule accusatrice à ne pas être anonyme dans cette affaire, avait déjà témoigné lors du procès ultra-médiatisé du producteur à New York.

Des accusations "pas prouvées, pas crédibles et non fondées" pour l'avocat d'Harvey Weinstein

À Los Angeles, le producteur de Pulp Fiction encourt une lourde peine, jusqu'à 140 ans de prison, en plus de sa condamnation new-yorkaise. Mais, selon son avocat Mark Werksman,  les allégations à l'encontre de son client ne sont "pas prouvées, pas crédibles et non fondées", plaidant qu'il n'existait aucune preuve médico-légale ou de témoin crédible pour les étayer.

Lire aussi

Assurant enfin que son client souffrait d'une "condition physique qui s'est dégradée", Me Mark Werksman a demandé à ce que Harvey Weinstein bénéficie d'une évaluation médicale. Une demande acceptée par le juge Tapia.  À la fin de l'audience, au cours de laquelle un Harvey Weinstein au teint très pâle est resté assis en silence, menotté à sa chaise, le juge a souhaité 

"bonne chance" à l'ancien producteur.  La prochaine audience est prévue le 29 juillet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Pass sanitaire : Emmanuel Macron "assume" ses décisions et appelle à l'unité face au virus

VIDEO - Belgique : nouvelles inondations, un torrent emporte des voitures près de Namur

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Violent incendie dans l'Aude : 900 pompiers toujours mobilisés, coupure de courant jusqu'au Portugal

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.