Luka Magnotta en prison : des pizzas, de la bronzette, du Céline Dion et du Channing Tatum

Luka Magnotta en prison : des pizzas, de la bronzette, du Céline Dion et du Channing Tatum

International
DirectLCI
VIS MA VIE - Luka Magnotta l'assure, dans de nombreuses missives envoyées à ses amis : la vie serait idyllique depuis qu'il est derrière les barreaux. Un employé de la nouvelle prison dans laquelle il vient d'être transféré décrit toutefois un quotidien tout autre...

Une énième provocation du dépeceur de Montréal, ou une fidèle retranscription de sa vie en prison ? Les quotidiens Toronto Sun et National Post viennent de publier une série de lettres que le meurtrier de Jun Lin aurait envoyées à plusieurs de ses amis. Et on y apprend que Luka Magnotta semble couler des jours heureux derrière les barreaux, son quotidien étant notamment composé de séances de bronzage, de soirées pizzas et d'intenses séances de fitness.

Un quotidien tellement agréable que le jeune homme, qui purge une peine de prison à perpétuité pour le meurtre particulièrement sordide d'un amant, a le sentiment d'être sur un campus. "Nos portes sont ouvertes 90% du temps donc pour moi, je sens que je suis dans un cadre universitaire", écrit-il ainsi à un ami. Le jeune homme, qui révèle apprendre le français, raconte travailler chaque jour en cuisine, où la nourriture est "très, très bonne", et les portions "généreuses". Son plat préféré ? "Les mets italiens sont les meilleurs. J'aime aussi la crème glacée", confie le jeune homme, qui raconte également des "soirées pizza party" avec ses codétenus. Sans compter tous les cadeaux envoyés par des "admirateurs". "Tous ces chocolats reçus pour la Saint-Valentin ruinent mon régime. Lol. Ces cons avaient dit qu'ils m'enverraient des Ferroro Rocher et ils ne l'ont pas fait".

"Je parie que Will et Harry savent comment utiliser leurs joyaux"

Le reste de son temps serait partagé entre séances de bronzage, de sport et de musique. "Je viens de m'acheter un album de Céline Dion et plusieurs autres. J'ai une stéréo et une radio portable que j'apporte quand je me fais bronzer à l'extérieur", raconte-il. Et quand la météo ne le permet pas ? "Aujourd'hui j'ai joué avec la neige et j'ai fait un petit bonhomme de neige", écrit-il un jour. Reste le sport : "J'aime beaucoup jouer au hockey et au tennis, et j'ai perdu beaucoup de poids". Les photos publiées par Toronto Sun l'attestent : on peut constater que le jeune homme, qui pose dans sa cellule devant des messages de "fans" et un poster de Marylin Monroe, a effectivement changé d'apparence.

Quant à sa relation avec les autres, si le jeune homme estime que les gardiens de la prison et les médecins sont des "imbéciles", il semble en revanche s'être fait plusieurs amis derrière les barreaux : sur plusieurs photos, on peut le voir poser fièrement avec un certain Jonathan Lafrance-Rivard, condamné à 40 mois de prison pour pédophilie. S'il n'évoque pas directement de compagnon au sein de sa prison, il devient en revanche plus prolixe lorsqu'il s'agit d'évoquer ses fantasmes sexuels. Quatre noms reviennent fréquemment : les acteurs Chris Evans et Channing Tatum, ainsi que les princes William et Harry. Et va jusqu'à en plaisanter : "Je parie que Will et Harry savent comment utiliser leurs joyaux de la couronne lol".

"Personne ne lui parle"

Alors, un vrai paradis, le centre pénitentiaire d'Archambault, situé à proximité de Montréal ? Contacté par plusieurs médias canadiens, le service correctionnel du pays a refusé de réagir directement sur le cas de Luka Magnotta. Mais a confirmé au Toronto Sun que les détenus avaient effectivement le droit d'avoir certains équipements, comme une télévision et une chaîne stéréo. Interrogé également sur les tenues des détenus - Luka Magnotta arborant sur de nombreuses photos des vêtements de marque -, le service correctionnel a expliqué que les détenus avaient l'autorisation de s'habiller comme ils le souhaitaient, dans la mesure où les tenues étaient validées par la direction de l'établissement.

Fait dont la presse canadienne parle peu, étonnamment : Luka Magnotta a en fait changé de prison il y a quelques mois. Il ne serait donc plus dans cette fameuse prison d'Archambault, où la vie semble si paisible. Et un employé de sa nouvelle prison, le pénitencier fédéral de Port-Cartier, décrit un quotidien tout autre. Contacté par Le Journal , cet homme, qui a souhaité conserver l'anonymat, explique en effet que Luka Magnotta est un détenu "timide, réserve et renfermé". "Il ne va jamais à la gym, il ne sort jamais marcher, il a peur des autres détenus (…). Il ne parle à personne et personne ne lui parle". La faute à sa nouvelle prison ou la preuve, tout simplement, que le jeune homme est un parfait mythomane ? Le surveillant est formel : "J’ai plus l’impression qu’il s’invente une vie pour paraître fort".

EN SAVOIR +
>> Luka Magnotta recherche "son prince charmant" depuis sa cellule
>> Retour en vidéos sur l'affaire Luka Magnotta
>> Notre dossier sur Luca Rocco Magnotta

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter