Lumière étrange sur Mars : la Nasa met fin aux spéculations

Lumière étrange sur Mars : la Nasa met fin aux spéculations

DirectLCI
MYSTÈRE – La Nasa a tenté mercredi d'expliquer le mystérieux point lumineux apparu sur une photo prise sur Mars par le robot Curiosity début avril. Pour l'agence spatiale américaine, il s'agirait simplement du "reflet de la lumière du soleil sur des roches ou des rayons cosmiques frappant le détecteur de la caméra".

C'est un point lumineux qui alimente les fantasmes et renforce la conviction de ceux qui pensent que la Terre n'est pas la seule planète habitée du système solaire. Au début du mois, un cliché pris par Curiosity, un robot posé sur Mars depuis août 2012, a en effet laissé apparaître une mystérieuse trace blanche. Il n'en fallait pas plus pour qu'Internet s'emballe autour de la question de la vie extraterrestre.

Du coup, la Nasa a décidé de publiquement réagir ce mercredi. Dans un communiqué , l'agence spatiale américaine explique, par la voix du scientifique au Jet Propulsion Laboratory Justin Maki, que le curieux phénomène serait en fait "le reflet de la lumière du soleil sur des roches ou des rayons cosmiques frappant le détecteur de la caméra".

Petits hommes verts et angle mort

"Dans les milliers d'images que nous recevons de Curiosity, nous en voyons avec des points brillants quasiment toutes les semaines", indique également le scientifique, comme pour mieux dégonfler les rumeurs les plus folles. Toujours est-il que la Nasa n'est pas catégorique et parle simplement d'explications "les plus probables" pour appréhender ce point lumineux.

Ceux qui croient à l'existence des petits hommes verts ne sont donc pas près d'entendre raison. "Normalement, on peut rapidement déterminer la source probable d'un point brillant dans une image en fonction de son apparition ou non dans les clichés des deux objectifs de la caméra", souligne Justin Maki. Sauf que là, un angle mort de la seconde caméra qui équipe Curiosity empêche cette opération. Les scientifiques de Curiosity prévoient en tout cas de faire de nouvelles explorations de la zone dans les prochains jours. La vérité est en effet peut-être ailleurs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter