Macron à Poutine : "Nous avons constaté l'un et l'autre que nous faisions ce que nous disions"

FRANCE-RUSSIE - Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont rencontrés samedi, en marge du G20 à Hambourg, dans le cadre d'un échange bilatéral. Les deux dirigeants ont insisté sur les "avancées" dans les relations entre les deux pays.

La France et la Russie poursuivent leur rapprochement. Après un quinquennat Hollande marqué par des relations passablement froides entre les deux pays, Emmanuel Macron a montré à nouveau, samedi, son souhait de renforcer à l'inverse, la coopération avec le président Vladimir Poutine. 


Les deux dirigeants, en amont de la rencontre bilatérale dans le cadre du G20 organisé à Hambourg, ont salué de concert les "avancées" du travail en commun depuis la réception en grande pompe du président russe à Versailles, le 29 mai dernier. Le retard d'Emmanuel Macron - un petit quart d'heure pour "régler les derniers choses sur le climat", s'est-il excusé auprès de Vladimir Poutine -, n'a pas entamé la bonne humeur de ce dernier qui lui a répondu, hors caméras : "J'espère que le climat sera meilleur". 

Inspirer confiance

"Depuis notre rencontre à Versailles, tout ce que nous avons décidé se réalise", a insisté Vladimir Poutine devant la presse. Evacuant le sujet des désaccords sur l'Ukraine, "déjà évoqué ce matin avec Angela Merkel", Emmanuel Macron a salué des "avancées tangibles" et cité notamment les échanges sur la Syrie, où un cessez-le-feu doit en principe entrer en vigueur prochainement, ainsi que sur le climat, "remerciant" son homologue russe pour "son engagement" sur le sujet. 


Et pour finir, ce petit clin d'œil d'Emmanuel Macron au président russe, pour lui signifier que les deux pays pourront aller plus loin dans leur rapprochement : "Maintenant, nous pouvons passer à une nouvelle phase après avoir constaté l'un et l'autre que nous faisions ce que nous disions".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter