Madrid : une rue dévastée par une explosion due au gaz, au moins quatre morts

Madrid : une rue dévastée par une explosion due au gaz, au moins quatre morts

INTERNATIONAL - Un bâtiment de plusieurs étages a été partiellement démoli ce mercredi en milieu d'après-midi dans le centre de la capitale espagnole. Selon le dernier bilan connu, il y aurait au moins quatre morts et plusieurs blessés.

Les images diffusées sur les réseaux sociaux ont été vues des milliers de fois en quelques minutes. Vers 15 heures, mercredi 20 janvier, une forte explosion a retenti dans une rue du centre de Madrid nommée Calle Toledo, au numéro 98 précisément. 

Une épaisse fumée grise s'est propagée dans les rues jonchées de débris, sur plusieurs centaines de mètres. Les secours sont arrivés très rapidement sur place. 

Le bilan est passé à quatre morts après le décès dans la nuit d'un prêtre gravement blessé, ont annoncé jeudi matin les autorités religieuses.

L'explosion, "très puissante", a détruit quatre étages de l'immeuble. L'édifice endommagé est situé à côté d'une résidence pour personnes âgées. Une porte-parole de celle-ci a déclaré à nos confrères d'El Pais qu'aucun des résidents ou employé de ce bâtiment n'a été blessé. "L'évacuation des occupants est en cours vers l'hôtel voisin", a-t-elle ajouté.

La police a demandé aux personnes qui se trouveraient à proximité des lieux du drame de garder leur distance et de respecter le périmètre de sécurité en place.

Explosion due au gaz

Peu après le drame, le maire de Madrid, José-Luis Almeida, a indiqué que l'explosion était due au gaz. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : l'utilisation du vaccin AstraZeneca étendue aux plus de 65 ans "avec comorbidités", annonce Véran

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter