Mairie de Barcelone : Manuel Valls précise ses intentions et s'oppose au "nationalisme" catalan

DirectLCI
PETIT PAS - L'ancien Premier ministre continue d'entretenir le suspense autour de sa candidature aux municipales de la ville catalane.

Les choses se précisent pour Manuel Valls, qui a annoncé en avril qu'il envisageait d'être candidat à la mairie de Barcelone en mai 2019. Si l'officialisation de cette candidature n'a pas encore eu lieu, l'ancien Premier ministre a cependant montré jeudi une nette volonté de se placer comme un interlocuteur de choix dans les débats politiques espagnols. Il est soutenu par le parti de droite libérale Ciudadanos mais peu porté par la gauche espagnole. 


Jeudi, il était notamment invité à la radio espagnole RNE-4 pour faire la promotion d'un livre qu'il a co-écrit avec une dizaine de signataires sur la crise indépendantiste en Catalogne. Il s'est également rendu en librairie en fin de journée pour présenter l'ouvrage, intitulé "Anatomia del procés" ("Anatomie du processus"). Mercredi, il avait déjà annoncé qu'il allait devenir professeur au sein de la prestigieuse école de commerce barcelonaise Esade, où il devrait assurer une dizaine de cours sur "les politiques migratoires et la géographie urbaine".

Une position tranchée contre l'indépendance de la Catalogne

Au cours de ces deux apparitions publiques jeudi, l'ancien homme fort du Parti socialiste a exprimé des opinions tranchées contre une éventuelle indépendance de la région du nord-est de l'Espagne. Selon lui, le nationalisme catalan rime avec un repli sur soi. "Le catalanisme est l'ouverture. Le nationalisme crée des frontières, des tranchées, désigne des ennemis. Ou tu es un traître ou tu es indépendantiste. Ou tu es fasciste ou indépendantiste. (...) Le pire du nationalisme est qu'il fait souffrir la région ou le pays dans lequel il prospère", a-t-il ajouté dans la préface de son livre.  "Ou Barcelone pense que l'avenir pour Barcelone est d'être la capitale d'une République ou Barcelone et la Catalogne sont cette capitale, cette région d'Europe du sud, de la Méditerranée capable de parler avec le monde."

L'ancien Premier ministre est né à Barcelone, ville dans laquelle il a grandi et où résident notamment des proches comme sa sœur et sa mère. Il a depuis été naturalisé français.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter