Maison de l'horreur en Californie : les enfants séparés mais "heureux d'avoir changé de lieu de vie"

DirectLCI
ETATS-UNIS - Trois mois après l'arrestation de David et Louise Turpin, soupçonnés d'avoir séquestré et torturé leurs 13 enfants dans leur maison de Californie, la presse américaine a pris des nouvelles de la fratrie.

La découverte remonte à janvier dernier. Trois mois après l'arrestation du couple Turpin, accusé d'avoir séquestré et torturé ses 13 enfants pendant des années dans leur maison en Californie, CNN a pris des nouvelles de la fratrie. 


Les enfants, âgés de 2 à 29 ans, avaient été retrouvés pour certains enchaînés à un lit, dans des conditions d'extrême saleté et de malnutrition sévère. C'est l'une des filles, âgée de 17 ans, qui a donné l'alerte après avoir échappé à la surveillance des parents geôliers.

Ils se parlent régulièrement sur Skype. Ils sont tous heureux d'avoir changé de lieu de vieUne source à CNN

Selon la chaîne américaine, citant une source proche de l'enquête, les six enfants encore mineurs ont été placés dans deux familles d'accueil - quatre dans l'une et deux dans l'autre.


Après avoir passé deux mois au centre médical Corona, les sept adultes sont finalement sortis avant d'être placé dans une autre maison. Aujourd'hui, le premier enjeu est éducatif. "Leur éducation est inexistante, assure une source à CNN. La jeune fille de 17 ans, qui a réussi à s'échapper, a le niveau scolaire d'une élève de grande section".


Cette même source indique à CNN que les enfants sont tous restés en contact malgré la distance : "Ils se parlent régulièrement sur Skype. Ils sont tous heureux d'avoir changé de lieu de vie".

Les parents ont plaidé non coupable

David et Louise Turpin, âgés respectivement de 57 et 49 ans, sont visés par douze chefs d'accusation de torture - l'enfant de deux ans n'aurait pas été torturé et était bien nourri -, douze de séquestration, sept de maltraitance d'un adulte à charge et six de maltraitance ou négligence d'enfant. Les parents californiens ont plaidé non coupable de tous les chefs d'accusation.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter