Malaisie : les quatre touristes accusés d'avoir causé un séisme après avoir posés nus libérés

International
DirectLCI
NATURISME - Eleanor Hawkins, Dylan Snel, Lindsey Petersen et Danielle Petersen étaient jugés pour "actes obscènes dans un lieu public". Ils ont été expulsés du pays.

Poser nu en pleine nature à l'étranger peut vous gâcher un voyage. Vendredi 12 juin, après avoir été accusés d'avoir causé un séisme après qu'ils ont posé nu en haut d'une montagne sacrée – le mont Kinabalu –, quatre touristes occidentaux ont été expulsés de Malaisie. 

Originaires du Royaume-Uni, des Pays-Bas et du Canada, Eleanor Hawkins, 24 ans, Dylan Snel, 23 ans, et les frère et soeur Lindsey Petersen, 23 ans, et Danielle Petersen, 22 ans, étaient notamment jugés pour "actes obscènes dans un lieu public" et risquaient trois mois de prison, rappelle l'AFP. Ils ont été condamnés à trois jours de détention, ce qui correspond au temps qu'ils ont passé en garde à vue, ainsi qu'à une amende de 5.000 ringgit (1.180 euros). Ils avaient plaidé coupable dans la matinée. 

"Rappeler aux touristes les traditions locales"

Interrogé par l'AFP, le ministre du Tourisme de l'Etat de Sabah, Masidi Manjun, a justifié le procès intenté aux touristes. "Il s'agit de rappeler aux touristes de ne pas ignorer les traditions et la culture locales", a-t-il déclaré. "Le tremblement de terre, c'est comme une confirmation de nos croyances. Que les autres peuples y croient ou pas, c'est en tout cas ce que croient les habitants. Il y a sans doute une connexion, et nous devons prendre cela comme un rappel qu'il ne faut pas manquer de respect aux coutumes et croyances locales", estimait quelques jours auparavant le vice-ministre en chef de la région concernée, Sabah.

EN SAVOIR + >>  Accusés d'avoir provoqué un séisme en se mettant tout nus

Parmi, les jeunes gens qui font partie d'un groupe de dix touristes, cinq autres suspects sont recherchés par la police locale, mais ont sans doute déjà quitté l'Etat de Sabah, selon les autorités. Une aventure juridico-touristique similaire à celle vécue par trois Français condamnés et expulsés du Cambodge pour avoir posés nus à Angkor. La direction du site archéologique cambodgien, à l'instar de celle du site péruvien du Machu Picchu, o nt depuis pris des mesures pour interdire aux touristes d'afficher leur nudité. 

A LIRE AUSSI >>  Cambodge : trois Français condamnés et expulsés pour s'être photographiés nus dans un temple d'Angkor

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter