Mali : une base de l'Onu attaquée à Tombouctou

International

MALI – Une base de l'ONU à Tombouctou a été attaquée ce vendredi matin par des djihadistes présumés. Selon l'ONU, le site accueille des militaires nigériens qui participent à la mission internationale Minusma.

Des assaillants ont attaqué ce vendredi matin une base de l'Onu à Tombouctou (nord du Mali), a annoncé l'organisation internationale, citée par Reuters. "Les opérations militaires pour anéantir les terroristes sont terminées dans le secteur sud de Tombouctou", a déclaré le chef des opérations militaires de l'armée sur le terrain, cité par l'AFP.

"Six à sept terroristes sont arrivés tôt ce vendredi devant un camp de la Minusma à Tombouctou. Ils ont fait exploser leur véhicule, avant d'attaquer le camp au mortier. Il y a eu un Casque bleu nigérian blessé", a expliqué une source de sécurité au sein de la Minusma confirmant les premiers éléments fournis par par un porte-parole de l'ONU dans la matinée.

Une base en phase de déménagement

Le chef des opérations militaires a fait état d'"au moins quatre terroristes tués, dont ceux qui se sont fait exploser dans le véhicule, trois militaires maliens blessés et un autre tué". L'attaque semble avoir été perpétrée par des djihadistes selon les éléments recueillis.

"La base attaquée était occupée par les Casques bleus nigérians qui avaient entre-temps déménagé des lieux", pour prendre leurs quartiers dans un autre site, a-t-on précisé. Néanmoins, il restait sur place des soldats nigérians et du matériel appartenant à la Minusma.

A LIRE AUSSI >> Notre dossier complet sur Mali

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter