VIDÉO - Manifestations en Algérie : les femmes en première ligne

International
DirectLCI
RÉVOLTE - A 82 ans, Abdelaziz Bouteflika a été abandonné par l'armée. A Alger, la capitale, les manifestations continuent. La population réclame le départ de tous ceux qui sont au pouvoir depuis plus de 20 ans. Les femmes en tête.

La population réclame son départ. Plus de 20 ans qu'Abdelaziz Bouteflika règne sur l'Algérie. Une révolte populaire symbolisée par le rôle des femmes, dans un pays en pleine mutation. Dans toutes les manifestations, elles font entendre leur voix, quels que soient leurs âges. Une équipe de TF1 les a suivies.


Yousra a 19 ans, elle est étudiante. Elle explique pourquoi elle défile. "A chaque sortie, je mets des fleurs, on sort avec des fleurs et des roses. C'est pour marquer la fellah", dit-elle. 

Dans ce pays conservateur, marqué par la violence dans les années 1990, les familles ont laissé leurs filles descendre dans la rue. "Tant que la fille et la femme sortent dans un pays comme l'Algérie, c'est qu'on n'a pas peur et qu'on a envie de changement", ajoute Yousra.

Espoir et nouveau souffle

Si les femmes sont peut-être les plus déterminées, c'est qu'elles n'ont pas connu le terrorisme. De tous corps de métiers, elles se mobilisent. Et gardent espoir de travailler en Algérie. "Je ne pensais pas pouvoir continuer ici. J'avais des projets de partir à l'étranger. En tant qu'architecte, on est marginalisés. Il est temps de casser cette barrière et qu'ils nous laissent libres de reconstruire l'Algérie", dit une architecte.


En Algérie, on veut aussi que femmes et hommes soient égaux devant la loi. "Les femmes commencent. Elles sont à l'arrière. Et elles poussent", témoigne une juriste. "J'en pleure, c'est quelque chose de très fort. Je ne peux pas expliquer", témoigne encore une autre femme. Les Algériennes promettent de manifester jusqu'au départ de ceux qui dirigent le pays depuis plus de 20 ans.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter