Mariage princier : les Britanniques se moquent du mariage, on leur a demandé pourquoi

DANS LES RUES – Nous avons essayé de comprendre pourquoi la frénésie du mariage entre Meghan Markle et le Prince Harry avait du mal à prendre à Londres, ces derniers jours…

Ce mardi, un sondage YouGov commandé par un groupe anti-monarchique était publié et il indiquait qu’une grande majorité de Britanniques n’en avait strictement rien à faire, de ce mariage. Plus précisément, ils sont 66% des sujets de sa Majesté à se désintéresser de la  chose. Nous avons demandé à des londoniens de nous expliquer pourquoi un tel désintérêt alors que les caméras du monde entier sont à Windsor, où se déroulera le mariage. 

"Je paye pour que la Reine puisse acheter des chapeaux"

Dès ce matin, nous étions dans le bain. Notre chauffeur nous a tout de suite expliqué une chose : lui, le mariage, très peu pour lui. "Je me réserve pour le match de foot", lance-t-il d’emblée. "Je m’en fiche totalement de ce mariage. Ils nous coûtent cher, c’est tout ce que je constate. Je paye pour que la Reine puisse acheter des chapeaux", nous dit-il. Pour être tout à fait honnête, nous lui faisons remarquer que la famille royale coûtait à peine un pound par Britannique et par an. Mais pour lui, peu importe : "Quel est l’intérêt d’avoir une famille royale ?" 


Dans Londres, il est difficile de trouver une quelconque frénésie autour de cette union, à part peut-être autour des kiosques à souvenirs. Sur Oxford Street, deux jeunes femmes s’en approchent et achètent un petit drapeau à l’effigie du couple. "C’est pour samedi, nous disent-elles en rigolant. On regardera le mariage entre copines au pub". Quelques secondes plus tard, ce sont des touristes asiatiques qui s’équipent en vaisselle et en sac de courses avec les portraits des futurs mariés. 

"C’est pour une amie qui déteste Meghan"

Un peu plus loin, dans un grand magasin britannique à bas prix, on se faufile dans les allées pour tenter de dénicher la collection spéciale mariage "Harry & Meghan", sortie il y a quelques jours. Il nous faudra l’aide de deux employés pour trouver. "On l’avait installée là, hier mais on l’a changée de place. Il faut aller au rez-de-chaussée", nous dit-on. Après avoir tourné une bonne dizaine de minutes dans le magasin, on la voit, là, devant nos yeux ébahis par … si peu  de choses : quelques tee-shirts "Harry 4 Meghan", un pyjama-short pour femmes, un sac "Harry broke my heart", et une chemise de nuit avec les prénoms des mariés, la date du mariage et "Got my invit" ("J'ai mon invitation")… 


On était à deux doigts de l’acheter pour essayer de rentrer à la soirée privée du couple, ce samedi, lorsqu’un couple s’approche et, hilare, prend l’un des pyjamas-shorts de cette collection. "C’est pour une amie qui déteste Meghan", nous lance Sandra en plaisantant. Vont-ils regarder le mariage ? "On ne sait pas encore", nous lancent-ils en chœur. Mais monsieur de préciser qu’il regardera très certainement la finale de la FA Cup, diffusée dans la foulée du mariage. Et quand on leur demande pourquoi tout est si calme, à l’approche d’un tel événement : "Parce qu’on s’en fiche. Il ne montera jamais sur le trône", nous disent-ils en riant. 

"Samedi, les gens vont aller regarder ça au pub, c’est sûr"

De retour à l’hôtel, on se dit qu’il nous faut une explication à ce désintérêt, tout de même. Alors, on a questionné nos deux réceptionnistes. Pourquoi ne se passe-t-il finalement pas grand-chose ? Après tout, on parle d’un mariage princier… Anna analyse cela tout à fait simplement : "A Londres il n’y a rien car tout se passe à Windsor. Mais samedi, les gens vont aller regarder ça, au pub, c’est sûr". Sofia, elle, nous fait remarquer qu’il s’agit peut-être d’une frénésie médiatique très anglaise : "C’est dans tous les journaux, à la télé, ils ne parlent que de ça mais les gens dans la rue s’en n’en ont rien à faire." Et de glisser, un peu gênée : "Harry, on l’aime bien, mais ce n’est pas William, et Meghan n’est pas Kate. Et puis, elle est Américaine"… On reconnaît, celle-là, on ne l’avait pas vue venir…

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter