Massacre évité dans un bus en Italie : le jeune garçon qui a donné l'alerte bientôt citoyen italien

International

HÉROS - Moins d'une semaine après le sauvetage miraculeux de 51 collégiens pris en otages dans un bus en feu par un homme de 47 ans, l'un des jeunes collégiens ayant donné l'alerte, Ramy Shehata, devrait bientôt recevoir la nationalité italienne. C'est le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, qui en a fait l'annonce.

Son geste a permis de sauver 51 vies. Le 20 mars dernier, un chauffeur de bus italien d'origine sénégalaise âgé de 47 ans, Ousseynou Sy, a menacé et pris en otages 51 collégiens, invoquant le sort des migrants africains morts en Méditerranée avant d'incendier le véhicule. C'est alors que Ramy Shehata, jeune collégien de 13 ans, s'est saisi de son téléphone caché et donné l'alerte en appelant son père et le prévenant de la situation en arabe.

Lire aussi

Après cet acte héroïque, le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini a annoncé mercredi qu'il accorderait la nationalité italienne à Ramy lors d'une émission télévisée. "Oui à la nationalité (italienne, ndlr) pour Ramy parce que c'est comme s'il était mon fils et il a montré qu'il comprenait les valeurs de ce pays", a-t-il déclaré avant d'ajouter dans des propos cités par l'agence de presse italienne ANSA. "Pour des actes d'adresse ou de courage, les lois peuvent être dépassées."

Le jeune héros, Ramy Shehata, est né en Italie quatre ans après l’émigration de son père en provenance d’Égypte, sans pour autant recevoir de document officiel. En vertu de la loi italienne, les enfants nés de parents immigrés ne peuvent prétendre à la nationalité avant leurs 18 ans.

Ramy et son père reçus par Salvini mercredi ?

La semaine dernière, le leader du mouvement 5 Etoiles, Luigi di Maio, avait réclamé la nationalité italienne pour Ramy. Dans un premier temps, Salvini, qui a largement durci la politique migratoire de la Péninsule ces derniers mois, s'était montré réticent quant à l'accorder au jeune homme, évoquant des problèmes de casier judiciaire au sein de la famille. 

Après avoir appris la nouvelle, le père du jeune garçon a déclaré que son fils avait "sauté de joie" : "Ramy est un héros et l'Italie l'a reconnu. J'ai vraiment apprécié les paroles de Salvini qui le considérait comme son fils." Selon plusieurs médias italiens, Ramy et son père devraient rencontrer le ministre de l'Intérieur mercredi à Rome. Mardi soir, le jeune garçon était présent au stade Ennio-Tardini de Parme, pour assister au match Italie-Liechtenstein (6-0).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter