Matteo Salvini sous le feu des critiques après un discours depuis un balcon rendu tristement célèbre par Mussolini

Matteo Salvini sous le feu des critiques après un discours depuis un balcon rendu tristement célèbre par Mussolini

SCANDALE - Le chef de la Liga Matteo Salvini a créé la polémique en Italie, s'adressant à ses partisans depuis le balcon de la ville de Forli, à l'endroit même où Mussolini avait regardé l'exécution de ses opposants dans les années 20.

Le vice-premier ministre et chef de La Ligue, parti italien d'extrême droite, a pris la parole, vendredi 3 mai, devant ses partisans depuis un balcon de la ville de Forli. Si la scène semble anodine, elle a toutefois éveillé un souvenir amer chez certains. En effet, c'est sur ce même balcon que le fasciste Mussolini avait assisté à l'exécution d'opposants opposants dans les années 20. Forli, une petite ville marquée par le sombre passé de l'histoire italienne : c'est à quelques dizaines de kilomètres de là, dans la province de Forlì-Césène que Mussolini, a vu le jour et a grandi.

Matteo Salvini, en pleine campagne pour les élections européennes, s'est adressé à son auditoire composé de 2000 personnes, venu l'écouter sous la pluie, dénonçant ses détracteurs. Le très controversé leader politique, qui milite pour une alliance de l'extrême droite et des conservateurs européens, a déclaré que ses opposants allaient demander sa démission pour avoir pris la parole depuis le célèbre balcon où Mussolini. Avant de balayer à sa façon les accusations qu'il a lui-même anticipées : "Ici, il n'y a pas de fascistes mais seulement des personnes fières d'être Italiennes", a-t-il déclaré.

Le maire de la commune de Forli, Davide Drei, a déploré sur Facebook le choix lourd de sens de Matteo Salvini pour sa prise de parole. "Quelle soirée terrible pour notre ville, c'est la pire façon de mener une campagne", a-t-il écrit.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire, comment en sommes-nous arrivés là ?

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

VIDÉO - "Ça va... plus ou moins" : miraculé, Romain Grosjean donne de ses nouvelles

Lire et commenter